25 choses que les hôtesses de l’air n’apprécient pas trop chez les passagers

Nous avons tous des habitudes embêtantes, et l’espace clos en vol tend à révéler le plus mauvais chez l’homme. Aspirant à un bon service à bord, il serait curieux de connaître les choses les plus difficiles à gérer auxquelles les agents de bord espèrent ne pas se heurter.

Bien que les hôtesses de l’air fassent de leur mieux pour sourire aux passagers et pour les approvisionner de tout le nécessaire pendant le vol, le travail est parfois perturbé par des passagers difficiles. Pour déterminer les choses les plus ennuyeuses chez les passagers, Business Insider a posé directement la question à quelque 60 professionnels à travers le monde.

Voilà alors 25 choses que le passager moyen peut faire sans savoir qu’il dérange.

1. S’accaparer les compartiments des bagages cabine.

« Mettez vos valises dans les coffres au-dessus de vos têtes et les petits sacs — sous le siège devant vous, ce afin de libérer de la place. »

2. Ne pas dire « Bonjour »

« Je voudrais que les passagers saluent l’équipage lorsqu’ils montent à bord. »

3. Mauvais timing

« Cessez de mettre des ordures sur le chariot à boissons ou de nous demander de prendre vos ordures quand nous distribuons de la nourriture. »

4. Mettre vos pieds sur les murs ou sur les dossiers des sièges d’autres passagers.

 5. Demander « Qu’est-ce que vous avez ? »

« Il y a une annonce vous indiquant ce que vous pouvez trouver dans le menu. Nous avons 100 boissons si l’on compte les alcools et vous voulez que je les énumère toutes ? Pendant que 200 autres passagers attendent eux-aussi leurs boissons ? »

6. Ne pas écouter les instructions de sécurité.

« Ayez un peu plus de respect envers l’équipage alors qu’il tente tout simplement de faire son job. »

7. Ne pas préciser quel café vous préférez.

« Quand vous commandez un café, dites-moi si vous voulez du lait et/ou du sucre pour que je ne doive pas demander pour la millionième fois. »

8. Ne pas être responsable pour ses affaires.

« Ne prenez pas à bord de bagage à main lourd pour ensuite me prier de le mettre dans le coffre au-dessus parce qu’il est trop lourd pour vous. »

9. Aller aux toilettes quand vous voyez que l’appareil entame sa descente.

« Cela entraîne des retards de vols. »

10. Porter des écouteurs.

« Enlevez, s’il vous plaît, vos écouteurs lorsque nous passons devant et vous demandons quelle boisson vous voudriez. »

11. Appuyer sur le bouton d’appel sauf si c’est vraiment urgent.

« N’appuyez pas sur le bouton d’appel lorsque nous avons déjà annoncé que les agents de bord devaient s’asseoir, juste après le décollage ou pour des raisons ridicules. »

12. Toucher les hôtesses de l’air pour attirer leur attention.

« On m’a poussée, piquée, houspillée trop de fois pour les mémoriser toutes. »

13. Se lever pour aller dans les toilettes quand le signal « Attachez vos ceintures » est allumé.

14. Penser que c’est la fin du monde quand on ne reçoit pas son premier choix de repas.

« C’est un vol en avion, pas un hôtel cinq étoiles ou un restaurant. Il ne faut pas être énervé lorsqu’on reçoit son second choix de repas. »

15. Se comporter comme des ayants droit.

« Cessez d’essayer de vous accaparer un meilleur siège. »

16. Se promener pieds nus.

17. Demander un stylo.

18. Claquer des doigts.

« « Excusez-moi, mademoiselle ! » marche toujours bien ! »

19. Faire du yoga dans la cuisine.

« Se lever et aller s’étirer dans notre cuisine comme si l’on était dans un studio de yoga ou vouloir s’y trouver debout est ennuyeux. La cuisine, c’est exclusivement notre zone de travail et nous n’avons nulle part ailleurs où aller car nos sièges sont dans la cuisine près des portes. »

20. Être en colère à cause de choses pour lesquelles les hôtesses de l’air ne sont pas à blâmer.

« Je comprends que cela vous agasse que votre vol ait été annulé et que vous manquiez quelque chose d’important. Moi aussi, j’ai planifié de rentrer chez moi et de regarder un concert. Et maintenant je suis coincée dans ce tube de métal avec vous me criant dessus. »

21. S’attendre à ce que les hôtesses de l’air aient toutes les informations du capitaine.

« Nous savons peut-être 5 % de ce qu’ils savent. Nous ne savons pas à quel point le temps est mauvais, pourquoi nous empruntons un autre itinéraire ou pourquoi nous ne pouvons pas atterrir plus tôt. Mais nous pensons que cela est fait pour votre sécurité ! »

22. Se couper les ongles des pieds.

« J’ai vu des passagers se couper les ongles des pieds. C’est vulgaire et on ne peut pas les arrêter. Et c’est une chose fréquente, croyez-le ou non. »

23. Regarder du pσrnσ.

« Il y a eu un homme qui regardait du pσrnσ sur son smartphone comme c’était la nuit, on pouvait voir la réflexion dans le hublot. Je lui ai fait savoir car je ne voulais pas que tout le monde le voit. »

 24. Essayer d’obtenir quelque chose gratuitement.« Parfois, des gens montent à bord en laissant entendre qu’ils souhaitent une boisson gratuite : « Le vol a été en retard de 10 minutes, est-ce qu’il y a une boisson gratuite pour moi ? », « Les boissons, elles sont sur le capitaine ? » »

25. Finalement, cerise sur le gâteau, c’est d’apporter son propre alcool à bord.

« Certains passent dans un magasin local de vins et prennent avec eux leurs mignonnettes. Nous savons toujours qui vous êtes, nous pouvons toujours le découvrir. Vous ne pouvez pas vous servir. Et nous devons savoir combien d’alcool vous avez bu pour ne pas vous servir de trop, parce que plus on vole haut, plus l’alcool influe sur votre cerveau. »

Sputnik


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *