Aaron

Aaron était le frère de Moïse et Miriam et fondateur du sacerdoce juif. Aaron était le fils aîné d’Amram et de Jochebed (Exode 6:16) de la tribu de Lévi. Avec Moïse, il a conduit les Israélites hors d’Égypte après avoir affronté le pharaon qui les avait asservis. Il était également un prophète, un orateur doué et un puissant faiseur de miracles. Son histoire est préservée dans les récits bibliques de l’Exode , du Lévitique, des Nombres et du Deutéronome.

Bien qu’Aaron soit tristement célèbre pour son rôle dans la formation du veau d’or idolâtre, il est vénéré dans la tradition juive pour son leadership durant les premières étapes de l’Exode, et surtout pour son rôle de premier grand prêtre du Tabernacle , le sanctuaire sacré du Israélites jusqu’à la création du Temple de Jérusalem.

Dans la tradition chrétienne, Aaron était l’ancêtre de Zacharie et d’ Elizabeth , les parents de Jean-Baptiste . Et comme le Baptiste qui est allé devant Jésus pour préparer son chemin, Aaron, en tant que porte-parole de Moïse, a préparé le chemin de Moïse devant les esclaves hébreux qui hésitaient à faire confiance à un prince royal de la famille de Pharaon.

Aaron dans la Bible

Dans le Livre de l’Exode , Aaron entre pour la première fois dans l’histoire lorsque Moïse , debout devant le buisson ardent sur le mont Sinaï, demande de l’aide à Dieu, craignant que les esclaves hébreux d’Égypte ne le croient pas. Dieu nomme alors Aaron comme porte-parole de Moïse. Aaron est appelé le frère de Moïse (Exode 4:14); certains présument qu’il était un prêtre respecté au sein de la communauté des esclaves hébreux, un que le peuple écoutait quand il se méfierait de Moïse seul, comme lorsqu’il a tué l’Égyptien (Exode 2:14). En se portant garant de Moïse, Aaron lui donne une légitimité et un soutien crucial parmi les anciens du peuple. Le peuple suit Moïse parce qu’Aaron leur parle en son nom (Exode 4: 29-31).

Miracles et fléaux

Aaron va avec Moïse pour approcher le pharaon d’ Égypte et exige qu’il permette au peuple de Dieu de partir pour un pèlerinage de trois jours pour offrir des sacrifices au Seigneur ( Yahweh ). Lorsque le pharaon refuse, Aaron prend l’initiative de démontrer la puissance de Dieu. Tout d’abord, Aaron jette son bâton et il devient un serpent. Les magiciens du pharaon réalisent le même exploit, mais le serpent d’Aaron avale les serpents égyptiens. Cependant, cela ne fait qu’endurcir le cœur du pharaon contre les Israélites (Exode 7: 8-13).

Ensuite, Aaron transforme le Nil en sang. Encore une fois, les magiciens égyptiens accomplissent le même exploit, et encore une fois, Pharaon refuse de céder. Aaron fait alors émerger des grenouilles du Nil pour envahir la terre. Les magiciens égyptiens font de même. Cette fois, Pharaon demande à Moïse de prier Yahvé de retirer les grenouilles. Dieu répond à la supplication de Moïse, mais le pharaon endurcit à nouveau son cœur. Aaron réalise maintenant un miracle que les Égyptiens ne peuvent pas reproduire: une plaie de moucherons. Les magiciens témoignent, « c’est le doigt de Dieu », mais Pharaon refuse obstinément d’écouter. Le schéma des miracles s’éloigne maintenant d’Aaron, et Moïse prend la tête en provoquant les fléaux restants qui obligent finalement le Pharaon à permettre aux Israélites de partir.

L’exode

Dieu a donné son instruction concernant l’Exode et la commémoration de la Pâque à Moïse et à Aaron (Exode 12:31, 43). Les Israélites ont obéi à Moïse et à Aaron pendant l’Exode initial, mais ont commencé à les interroger lorsque la nourriture est devenue rare (Exode 16: 2).

En réponse, Dieu a fourni de la manne pour que les gens mangent. Aaron en a conservé dans un pot pour la postérité et l’a placé devant l’autel de Dieu. (Exode 16:34) Dans la bataille contre les Amalécites , Aaron a tenu les mains de Moïse en l’air, permettant aux Israélites de l’emporter (Exode 17:12). Lorsque le beau-père de Moïse, Jéthro, a visité le campement et offert des sacrifices à Yahvé , Aaron est venu « avec tous les anciens d’Israël pour manger du pain avec le beau-père de Moïse en présence de Dieu » (Exode 18:12). .

Aaron sur le Sinaï

Seul Aaron a reçu l’ordre de se joindre à Moïse lorsque Moïse est monté pour la première fois sur le mont Sinaï pour recevoir verbalement les dix commandements , tandis qu’il était interdit aux autres prêtres, anciens et au peuple de le faire. (Exode 19:24) Plus tard, Aaron remonta sur la montagne sacrée avec Moïse et les 70 anciens d’Israël, moment où l’ alliance de Dieu avec les Israélites fut confirmée et la prêtrise fut officiellement initiée. Cette version de l’histoire raconte qu’Aaron était parmi ceux qui « ont vu le Dieu d’Israël ».

Le sacerdoce d’Aaron

Moïse a laissé Aaron et Hur en charge alors qu’il montait à nouveau sur la montagne, cette fois avec Josué , pour recevoir les dix commandements par écrit. La majorité de la communication de Dieu à Moïse pendant ses 40 jours sur la montagne concernait des questions sacerdotales telles que le Tabernacle , l’ Arche d’Alliance , les autels sacrés et des instructions détaillées sur les vêtements sacerdotaux. Le rôle d’Aaron est particulièrement souligné.

Avez-vous amené votre frère Aaron… avec ses fils Nadab et Abihu, Eléazar et Ithamar, afin qu’ils me servent de prêtres. Confectionnez des vêtements sacrés pour votre frère Aaron, pour lui donner dignité et honneur … Confectionnez l’éphod d’or, de fil bleu, violet et écarlate, et de lin finement retors – le travail d’un artisan qualifié … Chaque fois qu’Aaron entre dans le Lieu Saint, il portera les noms des fils d’Israël sur son cœur sur le pectoral de la décision en tant que mémorial permanent devant le Seigneur. Mettez également l’urim et le thummim dans le pectoral, afin qu’ils soient au-dessus du cœur d’Aaron chaque fois qu’il entre en présence du Seigneur. Ainsi, Aaron portera toujours les moyens de prendre des décisions pour les Israélites (Exode 28: 1-30).

Dieu a en outre chargé Moïse d’initier officiellement Aaron et ses fils en tant que prêtres officiels d’Israël. Moïse a reçu des instructions sur le processus de consécration, ainsi que sur l’offrande de sacrifices, d’encens et d’autres devoirs sacerdotaux à effectuer par Aaron et ses descendants.

Le veau d’or

Ironiquement, tout comme Moïse recevait ces commandements qui donneraient à la lignée d’Aaron la place d’honneur suprême, Aaron lui-même était sur le point de commettre le péché dont il se souviendrait toujours. Le peuple a perdu confiance en Moïse à cause de sa longue absence, exigeant qu’Aaron en fasse une image à adorer. Aaron a répondu à leur demande en fabriquant un veau d’or à partir de leurs bijoux, déclarant: «Ce sont vos« dieux »qui vous ont conduit hors d’Égypte. Alors que la plupart des traductions en anglais lisent «faites-nous des dieux», l’hébreu est «asah» elohiym – «elohiym» étant le même mot normalement traduit par «Dieu». L’acte d’Aaron a conduit le peuple au péché d’ idolâtrie, car Dieu leur avait déjà ordonné de ne pas faire « d’images taillées ». De plus, le texte indique clairement que dans leur culte de l’image d’Elohiym, les gens non seulement offraient des holocaustes et des offrandes de camaraderie, mais «se livraient à des réjouissances» et «se déchaînaient».

L’unité entre Aaron et Moïse était cruciale pour le succès de la mission de Moïse. Par conséquent, lorsque le peuple a demandé un veau d’or, c’était à Aaron de rester ferme en tant que représentant de Moïse. Mais il a échoué et, par faiblesse, il a accédé aux demandes du peuple pour le conduire à construire l’idole. En conséquence, cela a détruit le fondement des Dix Commandements et du Tabernacle que Moïse a cherché à établir à travers 40 jours de jeûne sur la montagne. Lorsque Moïse est descendu de la montagne et a vu le peuple adorer le Veau d’Or, il a brisé les tablettes des Dix Commandements et a réprimandé Aaron pour avoir permis au peuple de pécher si gravement (Exode 32:21). Aaron s’est justement excusé au motif que le peuple était «enclin au mal».

Aaron n’a reçu aucune punition immédiate pour l’acte. Au lieu de cela, Moïse a appelé Aaron et ses compagnons Lévitespour purger le mal en procédant à un massacre de 3000 personnes – frères, amis et voisins – sur l’ordre de Moïse. Par cette condition, Moïse pourrait réaffirmer le statut spécial des Lévites, déclarant: « Vous avez été mis à part pour le Seigneur aujourd’hui, car vous étiez contre vos propres fils et frères, et il vous a béni aujourd’hui » (Exode 32:29) . Il a également ordonné aux gens de retirer leurs bijoux. Puis Moïse a de nouveau gravi le mont Sinaï pour jeûner une deuxième fois pendant 40 jours afin de récupérer les dix commandements et le tabernacle. Son jeûne aurait également pour effet de restaurer l’erreur d’Aaron. Après cela, Aaron et le peuple se sont unis pour construire le Tabernacle et continuer leur voyage. Dieu a confirmé son soutien au sacerdoce d’Aaron à l’époque d’Aaron ‘

Lévitique

Comme son nom l’indique, le Livre de Lévitique est largement concerné par la tribu de Lévi et le rôle du sacerdoce d’ Israël . Dans ce livre, Aaron et ses fils sont mentionnés plus que Moïse . Leurs devoirs sacrificiels, leurs vêtements et leurs droits sur une part de diverses offrandes sont décrits en détail (Lév. 1-7).

Dans Lévitique 8, Aaron et ses fils sont officiellement ordonnés. Moïse les lave et les habille cérémonieusement, puis oint Aaron comme le prêtre en chef. Après avoir effectué plusieurs sacrifices d’animaux, il place une partie du sang sacrificiel « sur le lobe de l’oreille droite d’Aaron, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit ». Moïse consacre ensuite les fils d’Aaron en les aspergeant de sang sacrificiel et d’huile d’onction. Pour achever l’acte d’expiation et de consécration, Aaron et ses fils doivent rester dans la tente sacrée pendant sept jours après avoir consommé un repas sacrificiel.

Le huitième jour, Aaron assume ses fonctions de grand prêtre, conduisant soigneusement diverses offrandes. Dieu signale son approbation du travail d’Aaron en envoyant du feu du ciel pour consommer les sacrifices qu’Aaron a offerts (Lév 9:24).

Plus tard, l’importance d’accomplir méticuleusement les devoirs sacerdotaux est soulignée lorsque les fils d’Aaron, Nadab et Abihu, utilisent le «feu non autorisé» pour assister à l’autel et sont immédiatement tués par Dieu pour ce péché (Lév. 10: 1). En entendant l’explication de Moïse selon laquelle cela a été fait pour montrer la sainteté absolue de Dieu, Aaron « reste silencieux », ni deuil, ni protestation. Moïse nomme Mishael et Elzaphan, cousins ​​d’Aaron et de Moïse, pour remplacer les prêtres tués. Il ordonne à la famille d’Aaron de ne pas déchirer leurs vêtements sacerdotaux – signes juifs traditionnels de deuil – sous peine de mort.

Aaron transmet au peuple diverses lois alimentaires. Dieu révèle à Moïse et à Aaron de nouvelles instructions concernant les maladies de la peau, la moisissure dans une maison, l’impureté rituelle et les décharges corporelles. Par l’intermédiaire de Moïse, Dieu ordonne à Aaron de n’entrer dans le Saint des Saints qu’une fois par an le jour des expiations . Dieu stipule également que les descendants d’Aaron ne sont pas autorisés à servir à l’autel sacrificiel s’ils ont divers défauts physiques, bien qu’ils puissent toujours prendre part aux repas sacrificiels (Lév 21:17:22).

Controverses en chiffres

Le Livre des Nombres contient plusieurs histoires controversées concernant la position relative d’Aaron vis-à-vis de Moïse et vis-à-vis des autres Lévites . Certains érudits croient que ces histoires reflètent les rivalités ultérieures entre les prêtres d’Aaron et de Lévitique au cours de la période des Juges, qui ont finalement été résolues au VIIe siècle avant notre ère, la suprématie de la lignée sacerdotale d’Aaron confirmée par les réformes deutéronomiques d’ Ézéchias (Deutéronome 12). D’autres voient ces controverses comme la continuation d’une méfiance frémissante qui peut s’être développée entre Moïse et Aaron depuis l’époque du péché d’Aaron lors de l’incident du Veau d’or.

La lèpre de Miriam

Dans Nombres 12, Aaron et Miriam parlent contre Moïse parce qu’il a épousé une femme koushite. Dieu les appelle, lui et Moïse, sous la tente sacrée, où il explique que la position de Moïse est supérieure à celle de tous les autres prophètes, puisque Moïse seul parle à Dieu « face à face ». Dieu se fâche contre Aaron et Miriam, et Miriam devient lépreuse. Aaron plaide pour sa guérison avec Moïse, et Moïse plaide avec Dieu, mais Dieu déclare que Miriam doit passer sept jours confinée seule en dehors du camp comme punition.

Rébellion de Korah

Dans Nombres 16, un chef lévite nommé Korah, avec un grand groupe d’ Israélites respectés , proteste contre le statut spécial de Moïse et Aaron en disant: « Toute la communauté est sainte, chacun d’eux, et le Seigneur est avec eux. Pourquoi vous placez-vous donc au-dessus de l’assemblée du Seigneur?  »

Moïse déclare que c’est contre Dieu, et pas seulement contre Aaron et lui-même, que cette plainte est déposée. Moïse défie Korah d’amener ses prêtres novices à la tente sacrée et de laisser Yahvédécide lui-même. Beaucoup de partisans de Korah et leurs familles sont bientôt tués alors que « la terre a ouvert la bouche et les a avalés, avec leurs ménages … Ils sont descendus vivants dans la tombe, avec tout ce qu’ils possédaient ». Dieu envoie aussi du feu pour consumer les disciples de Koré qui, debout sous la tente sainte, avaient tenté d’usurper et de démocratiser le sacerdoce. Au lendemain, le fils d’Aaron, Eleazer, commence à émerger comme un successeur fidèle à son père. Pendant ce temps, Dieu a envoyé une plaie contre les Israélites en général, tuant 14 700 autres personnes en plus de celles tuées plus tôt. Aaron fait l’expiation pour eux, et bientôt la peste cesse.

Bâtonnet d’Aaron

Pour démontrer davantage le soutien de Dieu au sacerdoce d’Aaron, Moïse recueille un bâton de chacune des 12 tribus. Sur le personnel de Levi, le nom d’Aaron est inscrit. Les bâtons sont placés devant l’autel de Dieu dans la tente sainte, et le lendemain, le personnel d’Aaron a miraculeusement germé, bourgeonné, fleuri et produit des amandes (Nombres 17: 8).

Consécration de Phinéas à Baal Peor

Dans Nombres 25, les Israélites s’égarent adorant Baal avec les Madianites et s’engageant dans des rites licencieux, avec pour résultat que Dieu envoie une plaie sur Israël. Le petit-fils d’Aaron, Phinéas, a relevé le défi et a tué un chef israélite et une femme madianite engagée dans des rapports sexuels rituels, poussant sa lance à travers les deux. Son action juste arrête la peste, et Moïse consacre Phineas comme l’ancêtre d’un «sacerdoce perpétuel».

Mort d’Aaron

Moïse et Eleazer s’occupent du corps d’Aaron.
Alors que les Israélites se préparent enfin à entrer dans Canaan , Dieu dit à Moïse d’amener Aaron à un endroit appelé Mont Hor avec le fils d’Aaron Eleazer. Là, Aaron doit mourir et Eleazer doit être investi de la fonction et des vêtements du grand prêtre. « Lorsque toute la communauté a appris qu’Aaron était mort, toute la maison d’Israël a pleuré trente jours pour lui » (Nombres 20:29).

Héritage

Malgré son péché dans l’affaire du veau d’or et son échec apparent à intervenir et à empêcher Moïse de frapper le rocher, la position d’Aaron en tant qu’ancêtre du sacerdoce israélite a été confirmée par sa fidèle présence à Dieu au Tabernacle et sa fidélité à Moïse tout au long de la plupart des 40 années dans le désert. Son sacerdoce a été confirmé par deux signes miraculeux: l’envoi du feu du ciel pour consommer sa première offrande en tant que grand prêtre et la floraison ultérieure de son bâton après la rébellion de Korah contre son sacerdoce. Son héritage a été scellé par son petit-fils Phineas, qui, à la peste de Baal Peor (Nombres 25), a fermement soutenu Moïse pour empêcher les Israélites de glisser dans l’ idolâtrie .

Le sacerdoce d’Aaron, avec celui de la monarchie israélite et des prophètes , a été un facteur clé dans l’histoire d’Israël, en particulier à Jérusalem , où le sacerdoce détenait un pouvoir politique important à travers le Temple . Plusieurs jeunes rois ont été formés et guidés par les descendants d’Aaron, et parfois des prêtres Aaroniques ont été impliqués dans de violents coups et contre-coups politiques. Le sacerdoce d’Aaron était également l’institution la plus importante dans la création de l’ Écriture juive et la survie de la tradition juive après l’ exil babylonien . Certains Juifs attendaient à la fois un Messie royal de Davidic lignée, et un Messie sacerdotal, de lignée Aaronique.

Dans la tradition chrétienne, Aaron était l’ancêtre de Jean-Baptiste , dont les parents étaient tous deux de lignées sacerdotales. Jésus-Christ était peut-être un descendant d’Aaron du côté de sa mère, puisque sa mère Mary était une cousine d’ Elizabeth , la mère de Jean-Baptiste.

Aujourd’hui, la grande majorité des Juifs sont considérés comme des descendants de la tribu de Juda . Cependant, une minorité revendique la descendance lévite , et certains prétendent être Kohanim – de la lignée sacerdotale d’Aaron. Les noms de famille juifs tels que Lévy et Lévine dénotent souvent une telle généalogie lévite supposée. Des noms tels Cohen et Kohn dénotent une descendance aaronique. Bien qu’aucune généalogie écrite ne remonte presque au point de confirmer cette affirmation, des études génétiques récentes ont en effet fourni une base pour cela. [1]

Aaron dans l’Islam

Aaron, connu sous le nom de Haroun, est reconnu à la fois comme prêtre et prophète dans l’ islam. La tradition islamique voit son rôle comme comparable à celui d’Ali par rapport au prophète Mahomet , qui aurait dit: « Ne seriez-vous pas (Ali) content que vous soyez pour moi comme Aaron pour Moïse? Mais il n’y aura pas de prophète après moi « (Sahih Bukhari, volume 5, livre 57, numéro 56).

Une différence significative entre Haroun dans le Coran et Aaron dans la Bible est que Haroun n’a pas été impliqué dans la création du Veau d’Or. Au contraire, il ne l’a pas empêché, car il craignait pour sa vie aux mains des fabricants d’idoles.

Vues critiques

En raison de la relation ambiguë d’Aaron avec Moïse, la représentation biblique de son personnage est parfois négative et sombre. Cependant, la Bible présente également de nombreux exemples de son service fidèle et du soutien continu de Dieu à sa position de grand prêtre.

Les chercheurs qui acceptent l’hypothèse documentaire distinguent diverses représentations d’Aaron dans différentes sources:

Aaron comme faillible – L’ élohiste « [E] » représente Aaron comme un prêtre faillible qui commet un péché grave. Bien qu’il vienne rencontrer Moïse (Exode 4:14), le soutient dans la guerre (Exode 17:12) et respecte la loi (Exode 24:14), Aaron cède au peuple et fait le Veau d’Or (Exode 32). Il se joint également à Miriam quand elle reproche à Moïse d’avoir épousé une femme koushite. (Nombres 12) Certains croient que l’histoire du veau d’or reflète l’opposition des élohistes au sanctuaire nord de Béthel , qui présente une icône de taureau en or ou en bronze.
Aaron en tant que prophète – Dans la représentation yahwiste « [J] », Aaron n’est pas aussi négatif. La version de J ne parle pas du veau d’or, et Aaron apparaît comme un puissant faiseur de miracles avec Moïse lorsque les deux affrontent Pharaon. Il participe au repas d’alliance sur le Sinaï (Exode 24: 1, 2, 9-11). Cependant, dans J et E, Moïse est le représentant de Dieu, tandis qu’Aaron est le prophète de Moïse (Exode 4:16, 7: 1).
Aaron comme idolâtre – Le récit du Deutéronome « [D] » mentionne Aaron avec parcimonie, mais se souvient très négativement de lui. Dans Deutéronome 9, Aaron est directement responsable de la construction du veau d’or . Yahweh est tellement en colère contre Aaron qu’il est sur le point de le détruire. Le récit de la mort d’Aaron dans Deutéronome 10: 6 est différent de celui de Nombres 20:22, venant à Mosérah au lieu du mont Hor – beaucoup plus tôt dans l’histoire – et est le résultat de l’incident du veau d’or, ne frappant pas le rocher à Kadesh.
Aaron en tant qu’archétype – Dans la source sacerdotale « [P] » et ses diverses subdivisions, Aaron est mentionné encore plus que Moïse. Dans Exode 25-30 et 35-40, et surtout dans Lévitique et Nombres , Aaron est le prêtre archétypal. Lorsque sa position est contestée, Dieu la maintient. Son rôle souligne l’importance critique de l’autorité dans le sacerdoce du Temple ultérieur. Ce qui a été fait pour Aaron (en termes d’honneur et de respect) est ce qui devrait être fait pour tout grand prêtre. L’investiture cérémonielle prescrite dans Exode 28-29 et Lévitique 8 est un manuel pour le rituel du sanctuaire dans le Temple de Jérusalem .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *