Composition du magma

Le magma est un matériau en fusion à l’intérieur de la Terre, tandis que la lave est un matériau en fusion à la surface de la Terre.

En 1980, le mont St. Helens a explosé lors de l’éruption volcanique la plus coûteuse et la plus meurtrière de l’histoire des États-Unis. L’éruption a tué 57 personnes, détruit 250 maisons et balayé 47 ponts. De nos jours, le mont St. Helens a encore des tremblements de terre et des éruptions mineures. Il possède maintenant un cratère en forme de fer à cheval avec un dôme de lave à l’intérieur. Le dôme est formé de lave visqueuse qui suinte à la place. Notons tout d’abord que le magma est un matériau en fusion à l’intérieur de la Terre, tandis que la lave est un matériau en fusion à la surface de la Terre. La raison de cette distinction est que la lave peut refroidir rapidement de l’air et se solidifier rapidement dans la roche, alors que le magma ne peut jamais atteindre la surface de la terre. Les volcans n’éclatent pas toujours de la même manière. Chaque éruption volcanique est unique, il diffère par la taille, le style et la composition du matériau en éruption. Une des clés de l’éruption est la composition chimique du magma qui alimente un volcan, qui détermine (1) le style de l’éruption, (2) le type de cône volcanique qui se forme et (3) la composition des roches qui sont trouvé sur le volcan.

Différents minéraux dans une roche fondent à différentes températures. La composition du magma dépend de la quantité de fusion partielle et de la composition de la roche d’origine. Le magma se rassemble dans des chambres magmatiques dans la croûte, à 160 kilomètres sous la surface d’un volcan.

Les mots qui décrivent la composition des roches ignées décrivent également la composition du magma. Les magmas mafiques sont pauvres en silice et contiennent plus de minéraux mafiques sombres, riches en magnésium et en fer, tels que l’olivine et le pyroxène. Les magmas felsiques sont plus riches en silice et contiennent des minéraux de couleur plus claire tels que le quartz et le feldspath orthoclase. Plus la quantité de silice dans le magma est élevée, plus sa viscosité est élevée. La viscosité est la résistance d’un liquide à l’écoulement.

La viscosité détermine ce que le magma fera. Le magma mafique n’est pas visqueux et coule facilement à la surface. Le magma felsique est visqueux et ne coule pas facilement. La plupart du magma felsique restera plus profondément dans la croûte et se refroidira pour former des roches intrusives ignées telles que le granite et la granodiorite. Si le magma felsique monte dans une chambre magmatique, il est peut-être trop visqueux pour bouger et reste bloqué. Les gaz dissous sont piégés par du magma épais et la chambre de magma commence à créer une pression.

Éruptions explosives

Le type de magma dans la chambre détermine le type d’éruption volcanique. Une importante éruption explosive crée encore plus de dégâts que la force de la bombe atomique larguée sur Nagasaki à la fin de la Seconde Guerre mondiale, qui a coûté la vie à plus de 40 000 personnes. Une éruption volcanique explosive importante est 10 000 fois plus puissante. Les magmas felsiques éclatent de manière explosive à cause du magma chaud et riche en gaz qui se mélange dans sa chambre. La pression devient si forte que le magma finit par briser le sceau et exploser, exactement comme lorsqu’un bouchon de liège est libéré d’une bouteille de champagne. Magma, roche et cendres ont éclaté dans une énorme explosion créant une cendre volcanique appelée téphra. Il convient de noter que, lorsque l’on examine au microscope, les «cendres» volcaniques sont de véritables fragments de verre microscopiques. C’est pourquoi il est si dangereux d’inhaler l’air après une éruption. Le tephra chaud brûlant, les cendre, et le gaz peuvent accélérer en bas des pentes du volcan à 700 km/h (450 mph)  en tant que flux pyroclastique. Les écoulements pyroclastiques renversent tout sur leur passage. La température à l’intérieur d’un écoulement pyroclastique peut atteindre 1 000 ° C (1 800 ° F).

Avant l’éruption du mont St. Helens en 1980, l’éruption du pic de Lassen, le 22 mai 1915, était la plus récente éruption des Cascades. Une colonne de cendres et de gaz tira à 30 000 pieds dans les airs. Cela a déclenché un écoulement pyroclastique à grande vitesse, qui a fait fondre la neige et a créé un flux de boue volcanique appelé lahar. Pic Lassen a actuellement une activité géothermique et pourrait de nouveau exploser de manière explosive. Mont Shasta, l’autre volcan actif de Californie, éclate tous les 600 à 800 ans. Une éruption créerait probablement un flux pyroclastique important et probablement un lahar. Bien sûr, le mont. Shasta pourrait exploser et s’effondrer comme le mont Mazama dans l’Oregon.

Les gaz volcaniques peuvent former dans l’atmosphère des nuages ​​toxiques et invisibles qui pourraient contribuer à des problèmes environnementaux tels que les pluies acides et la destruction de la couche d’ozone. Les particules de poussière et de cendres peuvent rester dans l’atmosphère pendant des années, perturbant les conditions météorologiques et bloquant la lumière du soleil.

Éruptions effusives

Le magma mafique crée des éruptions effusives plus douces . Bien que la pression augmente suffisamment pour que le magma éclate, il ne se déclenche pas avec la même force explosive que le magma felsique. Les gens peuvent généralement être évacués avant une éruption effusive, ils sont donc beaucoup moins meurtriers. Le magma pousse vers la surface par des fissures et atteint la surface par des cheminées volcaniques.

La lave à faible viscosité coule dans les montagnes. Les différences dans la composition et les endroits où les laves éclatent donnent lieu à des types de lave, tels que pahoehoe et aa. Bien que les éruptions effusives tuent rarement quelqu’un, elles peuvent être destructives. Même lorsque les gens savent qu’une coulée de lave approche, personne ne peut rien faire pour l’empêcher de détruire un bâtiment, une route ou une infrastructure.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *