L’émergence de la France

Du IXe au XIe siècle, les peuples et les terres dominés par les rois francs occidentaux ont été transformés. Le protectorat carolingien d’ordre local s’est effondré sous la pression des invasions extérieures et des usurpations internes du pouvoir. Les populations croissantes et les économies en plein essor ont été réorganisées en principautés dont les dirigeants ont eu du mal à poursuivre les anciens programmes des rois, des évêques et des moines; l’un de ces terrains, centré sur l’axe Paris-Orléans et connu plus tard sous le nom d’Île-de-France, était le noyau d’un nouveau royaume dynastique de la France. On peut parler de ce royaume comme de la France capétienne (le premier roi de la nouvelle dynastie ayant été Hugh Capet), mais ce n’est qu’au XIIIe siècle que cette France parvint à se rapprocher de la nation moderne dans son étendue territoriale. L’émergence d’une grande France en tant qu’entité sociale et culturelle a précédé l’expansion politique de la France capétienne; Au XIIe siècle déjà, les Croisés parlaient de «Francs» originaires de pays de langue romane et avaient un sens proche de celui de «Français», tandis que la persistance d’anciennes frontières entre les populations de langue romane et de langue germanique perpétuait l’idée d’un grand Frankland occidental.

Ci-dessous quelques articles contenant "L’émergence de la France"