Femme de Mugabe: même mort, mon mari serait réélu président

La femme du leader zimbabwéen Robert Mugabe, qui à 92 ans dirige le pays depuis 1980, estime que les Zimbabwéens seraient prêts à voter pour la dépouille sans vie de son mari.

La femme du président zimbabwéen Robert Mugabe, Grace Mugabe, a déclaré que son mari était si populaire que le peuple zimbabwéen voterait pour lui même après sa mort. Elle a fait cette déclaration lors d’un congrès du parti au pouvoir, l’Union nationale africaine du Zimbabwe — Front patriotique.

Le parti au pouvoir a soumis la candidature de Robert Mugabe, 92 ans, à la présidentielle zimbabwéenne qui se tiendra l’année prochaine. Selon les derniers amendements constitutionnels, le mandat du président est limité à deux quinquennats depuis 2013. Si Mugabe est élu président en 2018, ce sera son dernier mandat.

La femme du président a également souligné que les partisans de Mugabe qui l’accompagnaient pendant la guerre du Bush de Rhodésie du Sud (ancien nom du Zimbabwe) étaient également trop vieux pour occuper ce poste.

Sputnik


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *