Forces armées et services de police en France

Forces armées

La responsabilité générale de la défense nationale incombe au président, qui est le chef constitutionnel des forces armées et préside les conseils supérieurs et les comités de la défense nationale. Depuis un décret de 1964, le président peut donner l’ordre de faire intervenir les forces aériennes et stratégiques. Le Premier ministre, assisté par le secrétaire général de la Défense nationale, supervise les forces armées conformément à la Constitution, mais c’est le ministre de la Défense qui dirige les forces terrestres, aériennes et navales et qui, de plus, a autorité sur la politique d’armement et l’arsenal.

Depuis 1958, l’administration militaire a été divisée en plusieurs fonctions. il comprend les forces nucléaires stratégiques, les forces de défense territoriale, les forces mobiles et les forces spéciales. La France possède la bombe atomique depuis 1960 et la bombe à hydrogène depuis 1968. La nation s’est retirée du commandement militaire intégré de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) en 1966, mais en 1995, le Comité militaire de l’OTAN a siégé à son siège et en 2009, il annonça son intention de revenir à la structure de commandement de l’organisation. Une armée de volontaires était en place en 2002, bien que tous les Français ayant au moins 18 ans soient soumis à un an de service militaire obligatoire .

Services de police

La police est principalement responsable du maintien de l’ordre public. Sous l’autorité du ministre de l’Intérieur, ils sont responsables devant les préfets des départements et le préfet de police de Paris et des communes de banlieue adjacentes . La police est divisée en forces de sécurité publique et forces de police spécialisées, telles que la brigade des mœurs. La police de sécurité comprend la police de sécurité d’État (CRS), chargée de l’ordre public; la police judiciaire, qui mène des enquêtes criminelles et traque les suspects; et les unités complexes d’intelligence interne et d’antiespionage. Les forces municipales sont responsables devant le maire. Il y a aussi la gendarmerie national, une sorte de police d’État, responsable devant le ministre de la Défense, combat le terrorisme et revêt une importance particulière dans les zones rurales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *