Journée franco-allemande 2020

L’Allemagne et la France célèbrent la Journée franco-allemande ce mardi 22 janvier.
Le but de la Journée franco-allemande est d’inspirer les jeunes à se familiariser avec la culture de l’autre, à apprendre l’autre langue et à s’informer sur les perspectives de carrière dans le pays voisin. Outre les ministres des Affaires étrangères allemand et français ainsi que les ministères de la culture et de l’éducation, des écoles allemandes et françaises participent également à leurs propres projets culturels lors de la journée franco-allemande.

Histoire de la Journée franco-allemande

Le 22 janvier 1963, Konrad Adenauer et Charles de Gaulle posent les fondements de l’amitié franco-allemande lors de la signature du traité de l’Élysée. Les deux pays souhaitaient transformer les conflits du passé en moteur de la paix en Europe et entretenir des échanges intenses à l’avenir. L’objectif était avant tout de promouvoir l’échange de culture et de jeunes au cœur de la société. La fondation de l’Office franco-allemand de la jeunesse  est ancrée dans cet événement historique. À l’occasion du 40e anniversaire de la signature du traité de l’Elysée, le 22 janvier 2003, le président français Jacques Chirac et le chancelier fédéral Gerhard Schröder ont déclaré le 22 janvier Journée de la coopération franco-allemande et ont réitéré leur appel à la nouvelle génération. L’objectif était de susciter l’enthousiasme des jeunes pour la langue et la culture de chacun.

La première journée franco-allemande a été célébrée le 22 janvier 2004. Parallèlement, les activités qui y sont consacrées vont bien au-delà de la journée et près d’un mois d’activités franco-allemandes s’y sont développées.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *