Journée internationale de la protection de la couche d’ozone 2019

La Journée internationale des Nations Unies pour la préservation de la couche d’ozone (appelée aussi journée internationale de la protection de la couche d’ozone) est célébrée chaque année le 16 septembre. Cet événement commémore la date de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d’ozone. La journée préconise des activités de sensibilisation sur des sujets liés aux changements climatiques et à l’appauvrissement de la couche d’ozone.

La couche d’ozone, un bouclier fragile de gaz, protège la Terre de la partie nuisible des rayons du soleil, contribuant ainsi à préserver la vie sur la planète. En tant que tel, il est primordial de protéger la couche d’ozone contre les substances nocives telles que les HCFC (hydrochlorofluorocarbones). Les HCFC sont des substances appauvrissant la couche d’ozone et de puissants gaz à effet de serre qui contribuent à l’amincissement de la couche d’ozone.

Cependant, l’élimination progressive des utilisations contrôlées des substances qui appauvrissent la couche d’ozone a non seulement contribué à protéger la couche d’ozone pour la présente génération et les générations futures, mais elle a également contribué de manière significative aux efforts mondiaux pour la lutte contre les changements climatiques. En conséquence, il a protégé la santé humaine et les écosystèmes en limitant le rayonnement ultraviolet nocif d’atteindre la Terre.

Que font les gens?

En ce jour, des éducateurs des écoles primaires et secondaires du monde entier organisent des activités en classe axées sur des sujets liés à la couche d’ozone, aux changements climatiques et à l’appauvrissement de la couche d’ozone. Certains enseignants utilisent des modules éducatifs du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) qui ont été spécialement conçus pour aborder des sujets concernant la couche d’ozone de la Terre.

D’autres activités organisées par différents groupes communautaires, individus, écoles et organisations locales à travers le monde comprennent: la promotion de produits respectueux de la couche d’ozone; programmes spéciaux et événements sur la sauvegarde de la couche d’ozone; la distribution des affiches de sensibilisation du public du PNUE à utiliser pour les événements centrés sur la Journée internationale pour la préservation de la couche d’ozone; et la distribution de récompenses à ceux qui ont travaillé dur pour protéger la couche d’ozone de la Terre.

Vie publique

La Journée internationale pour la préservation de la couche d’ozone de l’ONU est une célébration mondiale et non un jour férié.

Contexte

En 1987, des représentants de 24 pays se sont rencontrés à Montréal et ont annoncé au monde qu’il était temps d’arrêter de détruire la couche d’ozone. Ces pays se sont engagés par l’intermédiaire du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone, à débarrasser le monde des substances qui menacent la couche d’ozone.

Le 19 décembre 1994, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé que le 16 septembre était la Journée internationale pour la préservation de la couche d’ozone, commémorant la date de la signature du Protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d’ozone.

Symboles

De nombreux articles promotionnels utilisés pour la journée présentent des images du Soleil, du ciel ou de l’environnement naturel de la Terre pour représenter l’importance de l’ozone dans la protection de l’environnement. Des peintures sélectionnées gagnantes du Concours de peinture pour enfants de 1998, qui faisait partie de la campagne de sensibilisation du public du PNUE à l’époque, ont depuis été reproduites sur des affiches, des calendriers, des publications et d’autres documents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *