Journée internationale de prévention des overdoses 2019

La Journée internationale de prévention des overdoses est un événement mondial qui a lieu le 31 août de chaque année et est dédié aux souvenirs, à la sensibilisation, à l’éducation et aux actions qui contribueront à éliminer les décès par overdose (surdose). Cette année 2019, elle a lieu le samedi 31 août.

Cette journée qui a pour but de sensibiliser à la surdose et de réduire l’opprobre d’un décès lié à la drogue, reconnaît également le chagrin ressenti par les familles et les amis en se souvenant de ceux qui sont décédés ou qui ont subi une blessure permanente en raison d’une overdose de drogue.

L’overdose survient quand une personne prend une ou plusieurs drogues en quantité ou en combinaison dépassant les capacités de son corps. Bien que l’on pense souvent aux drogues illicites, une surdose peut survenir avec de nombreux types de drogues, de l’alcool aux opioïdes, dans tous les segments de la population mondiale, y compris ceux qui prennent des médicaments sur ordonnance et ceux qui en consomment à des fins récréatives.

La journée a été créée en 2001 par les Australiens Sally J. Finn et Peter Streker afin de commémorer ceux qui ont perdu la vie, victimes d’une surdose, et de soutenir les êtres chers victimes de toxicomanie.

Reconnaître les symptômes d’une overdose

Les professionnels de la santé définissent l’overdose comme l’utilisation accidentelle ou intentionnelle d’un médicament ou d’une substance telle que l’alcool ou un narcotique au-delà de la posologie recommandée. Une overdose peut avoir des conséquences graves, allant de la désorientation légère aux crises d’épilepsie, en passant par les lésions cérébrales et la mort.

Le programme de la Journée internationale de sensibilisation aux overdoses consiste notamment à diffuser des informations sur la manière de détecter les signes de toxicomanie et d’overdose et sur les mesures à prendre en cas de rencontre avec une personne susceptible de présenter une réaction indésirable à un médicament. Désorientation, agitation, difficulté à respirer et vomissements peuvent être des signes d’overdose et ne doivent pas être ignorés.

Un problème global

L’overdose est un problème mondial croissant. Un rapport de 2014 de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) estime qu’environ 183 000 personnes succombent chaque année à une surdose dans le monde. Selon le Centers for Disease Control and Prevention, une organisation américaine de santé publique, la surdose de drogue est la principale cause de décès accidentel aux États-Unis.

La grande majorité des décès par overdose sont dus à l’abus d’opioïdes. Les opioïdes sont une classe de médicaments qui réduisent l’intensité de la douleur en interagissant avec des protéines appelées opioïdes présentes dans le cerveau, la moelle épinière et d’autres organes humains. Les opiacés comprennent des substances illégales telles que l’héroïne, ainsi que des médicaments légalement prescrits tels que l’oxycodone, la codéine et la morphine.

Des conséquences sérieuses

L’overdose n’est pas la seule conséquence de la toxicomanie. Dans de nombreuses régions du monde, l’utilisation commune d’aiguilles et de matériel d’injection de drogues peut rendre les utilisateurs vulnérables à l’hépatite C et au VIH. Selon l’ONUDC, environ 13% de tous les toxicomanes dans le monde vivent avec le VIH.

Le trafic de drogue et les maladies et crimes liés à la drogue peuvent également avoir des effets négatifs sur les familles et les communautés. L’un des principaux objectifs de la Journée internationale de sensibilisation aux overdoses est d’aider à réduire la stigmatisation qui entoure les surdoses en en parlant et en attirant l’attention sur le fait que l’abus de substances et le surdosage peuvent être évités.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *