Journée internationale des femmes et des filles en science

Les Nations Unies ont proclamé le 11 février la Journée internationale des femmes et des filles dans le domaine des sciences, qui vise à garantir un accès égal et complet aux sciences et à la participation des femmes et des filles.

La résolution a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 22 décembre 2015.

Mettre fin aux préjugés

«En cette Journée internationale, j’exhorte l’engagement à mettre fin aux préjugés, à investir davantage dans la science, la technologie, l’ingénierie et l’éducation pour toutes les femmes et les filles, ainsi que leur carrière et leur avancement professionnel à long terme « , a déclaré António Guterres, secrétaire général des Nations unies.

Moins de femmes en sciences

Selon une étude de l’ONU faite sur 14 pays, la probabilité pour les étudiantes diplômées d’un baccalauréat en sciences est de 18%, alors que l’équivalent masculin est de 37%.

La résolution stipule que les femmes continuent d’être exclues de la participation à l’économie, même si elles représentent la moitié de la population mondiale et que les femmes ont un rôle vital à jouer et un droit de participer aux politiques, programmes et décisions de développement durable.

STIM

La science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STIM) est un terme souvent utilisé pour désigner les disciplines scientifiques de la science. L’éducation STIM commence avec les jeunes élèves dans un environnement d’apprentissage mixte, et le programme montre aux étudiants comment la méthode scientifique peut être appliquée à la vie quotidienne. Il vise souvent à attirer les femmes et les filles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *