Journée internationale des langues des signes 2019

Journée internationale des langues des signes est célébrée chaque année le le 23 septembre afin de sensibiliser le public à l’importance de la langue des signes dans la pleine réalisation des droits fondamentaux des personnes sourdes et malentendantes.

La première Journée internationale des langues des signes a été célébrée le 23 septembre 2018 à travers le monde sur le thème «Avec la langue des signes, tout le monde est inclus!». Selon la Fédération mondiale des sourds, environ 72 millions de personnes sont sourdes dans le monde et plus de 80% vivent dans les pays en développement.

La résolution des Nations Unies établissant la journée reconnaissait qu’un accès précoce à la langue des signes et à des services en langue des signes, y compris une éducation de qualité disponible en langue des signes, était essentiel à la croissance et au développement des sourds et à la réalisation des objectifs de développement convenus au niveau international.

La résolution a également reconnu l’importance de la préservation de la langue des signes en tant que composante de la diversité linguistique et culturelle.

La Convention relative aux droits des personnes handicapées reconnaît et encourage l’utilisation de la langue des signes. Il indique clairement que les langues des signes ont le même statut que les langues parlées et encourage les États parties à faciliter l’apprentissage de la langue des signes et à promouvoir l’identité linguistique de la communauté des sourds.

Les langues des signes sont des langues naturelles à part entière, mais structurellement distinctes des langues parlées.

Il existe également une langue des signes internationale, qui est utilisée par les personnes sourdes lors de réunions internationales et de manière informelle lors de voyages et de rencontres.

Elle est considérée comme une forme de langage des signes moins complexe que les langages des signes naturels et dont le lexique est limité.

Contexte

La proposition de la Journée internationale des langues des signes est venue de la Fédération mondiale des sourds (FMS), une fédération de 135 associations nationales de personnes sourdes, représentant environ 70 millions des personnes sourdes dans le monde.

Le jour – le 23 septembre – a été choisi car il commémore la date de création de la FMS en 1951. L’un des objectifs principaux de la FMS est de préserver la langue des signes et la culture sourde.

La première Journée internationale des langues des signes a été célébrée le 23 septembre 2018 dans le cadre de la Semaine internationale des sourds, qui se tient du 24 au 30 septembre.

La Semaine internationale des sourds a été célébrée pour la première fois en septembre 1958 et a depuis évolué pour devenir un mouvement mondial d’unité des sourds et un plaidoyer concerté visant à sensibiliser les gens aux problèmes auxquels les sourds sont confrontés dans leur vie quotidienne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *