Journée mondiale du vélo 2020

La Journée mondiale de la bicyclette, appelée aussi Journée mondiale pour le vélo, est célébrée chaque année le 3 juin. L’ONU veut que le monde célèbre le caractère unique, la longévité et la polyvalence du vélo et le promeuve comme un moyen de transport simple, abordable, fiable, propre, durable et amusant.
Cette année 2019, la Journée mondiale de la bicyclette a lieu le lundi 3 juin.

Selon des études, conduire du vélo a beaucoup des effets bénéfique pour le cycliste. Le vélo est aussi un moyen de déplacement qui respecte l’environnement contrairement aux autres locomotives qui polluent l’environnement.

Amélioration de l’humeur et réduction du stress

Une étude canadienne  a révélé que faire du vélo pour se rendre au travail peut  aider à bien commencer la journée. Les personnes qui se rendaient au travail à vélo arrivaient avec de la bonne humeur et avec moins de stress que celles qui prenaient la voiture.  Cet effet positif a également aidé les cyclistes à passer une journée meilleure en général, en réduisant le stress et même en améliorant les performances au travail.

Un risque plus faible de maladie cardiaque

Une étude britannique  a révélé que le fait de faire du vélo ou de se rendre à pied au travail pourrait aider à réduire le risque de développer une maladie cardiovasculaire (AVC) ou de mourir de cette maladie. L’étude à grande échelle a examiné plus de 350 000 participants pour constater que les navetteurs réguliers utilisant un moyen de transport plus actif, comme le vélo, avaient 11% moins de risques de développer une maladie cardiovasculaire  et 30% moins de risque de décès due à maladie cardiovasculaire. Les navetteurs réguliers qui faisaient du vélo pendant leur temps libre avaient 43% moins de risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire. Même ceux qui n’étaient pas des navetteurs réguliers mais prenaient le vélo voyaient parfois des avantages, montrant un risque de mortalité toutes causes confondu réduit de 8%.

Risque réduit de diabète de type 2

Une étude à grande échelle réalisée par l’Université du Danemark méridionale a révélé que le cyclisme peut aider à réduire le risque de diabète de type 2. Après avoir examiné 24 623 hommes et 27 890 femmes, les chercheurs ont découvert que ceux qui faisaient régulièrement du vélo étaient moins susceptibles de développer un diabète de type 2. Plus ils faisaient de vélo chaque semaine, plus le risque était faible. Les résultats ont également indiqué que même ceux qui avaient repris le cyclisme à un âge plus avancé présentaient toujours un risque de développer un diabète de type 2 de 20% inférieur à celui des non-cyclistes.

Cela peut aider à garder son poids

Des chercheurs britanniques, qui ont comparé les modes de transport quotidiens de près de 150 000 participants, ont découvert que le cyclisme était l’une des formes les plus efficaces d’exercice pour garder son poids et  était encore plus efficace que la marche. Ceux qui se rendaient au travail en vélo présentaient moins de graisse corporelle que ceux qui utilisaient les transports en commun ou la voiture.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *