Journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal 2019

La Journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal est observée chaque année le 15 octobre. Elle est est axée sur la mortinatalité, la fausse couche, la mort néonatale et le SMSN (Syndrome de la Mort Subite du Nourrisson). Elle permet de faire passer le mot, d’enseigner à nos communautés, d’éduquer, de défendre et de créer un élan pour la recherche et la prévention.

Chaque année, des milliers de personnes subissent la perte d’un bébé pendant la grossesse, à la naissance ou peu de temps après, et en bas âge. Le 15 octobre, à la tombée de la nuit, les gens se réunissent pour allumer des bougies afin de créer une vague de lumière en l’honneur des bébés papillons, ceux qui ont été perdus pendant la grossesse ou peu après la naissance.

Histoire de la Journée de sensibilisation au deuil périnatal

Le 25 octobre 1988, le Mouvement de sensibilisation à la grossesse et aux pertes chez les enfants a débuté aux États-Unis lorsque le président Ronald Reagan a désigné le mois d’octobre 1988 comme le Mois de sensibilisation à la grossesse et aux pertes des enfants.

La résolution de déclarer le 15 octobre Journée de sensibilisation au deuil périnatal a été votée par la Chambre des représentants des États-Unis le 28 septembre 2006. Elle résultait des efforts inlassables d’un groupe de militants pour la sensibilisation à la fausse couche, menés par Robyn Bear, qui a fait six fausses couches entre de 1997 à 1999 avant de recevoir finalement un diagnostic de translocation équilibrée .

En l’honneur du jour du souvenir de la grossesse et des enfants, Bear suggère sur son site Web que les parents en deuil allument une bougie à 19 heures dans leur fuseau horaire respectif pour créer une vague de lumière dans le monde entier à la mémoire des bébés perdus avant la grossesse.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *