Journée mondiale des communications sociales 2019: Thème

La Journée mondiale des communications sociales est célébrée chaque année par l’église. Elle est consacrée à l’instruction des fidèles dans leurs responsabilités de renforcer la communication sociale. Elle est célébrée le dimanche précédant la Pentecôte. Cette année 2019, elle a lieu le dimanche 2 juin avec le thème «Nous sommes membres les uns des autres» (Ep 4, 25). De la communauté de réseau aux communautés humaines. »

Histoire de la Journée mondiale de la communication sociale

La Journée mondiale de la communication sociale a été créée par le pape Paul VI en 1967 en tant que célébration annuelle qui nous encourage à réfléchir aux opportunités et aux défis que les moyens de communication sociale modernes (presse, mouvements, images, radio, télévision et Internet) offrent à l’Église pour véhiculer le message de l’évangile.

La célébration a eu lieu à la suite du Concile Vatican II, qui a compris qu’il devait s’engager pleinement dans le monde moderne. Cette prise de conscience est exprimée dans la déclaration liminaire de la Constitution pastorale Gaudium et spes sur «L’Église dans le monde moderne», qui dit: «Les joies et les espoirs, les chagrins et les angoisses des peuples de notre temps, en particulier qui sont pauvres ou affligés de quelque manière que ce soit, sont également les joies et les espoirs, les chagrins et les angoisses des disciples du Christ. »

En l’établissant le dimanche 7 mai 1967, moins de deux ans après le Concile Vatican II, le pape Paul VI, sachant que l’Église est véritablement et intimement liée à l’humanité et à son histoire, a voulu attirer l’attention sur les moyens de communication et les énormes pouvoir qu’ils ont pour la transformation culturelle.

Lui et ses successeurs ont toujours reconnu les opportunités positives offertes par les moyens de communication pour enrichir les vies humaines avec les valeurs de vérité, de beauté et de bonté, mais aussi les effets éventuellement négatifs de la diffusion de valeurs moins nobles et de la pression exercée sur les esprits et les consciences par une multiplicité d’appels contradictoires.

pape Jean-Paul II (1990), dans son encyclique Redemptoris missio 37, a déclaré: «Le monde de la communication est le premier aréopage de l’ère moderne, unifiant l’humanité et le transformant en ce qu’on appelle ‘village global’. Les moyens de communication ont acquis une importance telle qu’ils constituent pour beaucoup le principal moyen d’information et d’éducation, de guide et d’inspiration pour de nombreuses personnes dans leur comportement personnel, familial et social. En particulier, la jeune génération grandit dans un monde conditionné par les médias.  »

Conscient de plus en plus du monde en tant que village planétaire et de la puissance des médias en tant que marché libre des philosophies et des valeurs, l’Église a cherché à faire passer son message et à utiliser les médias pour proclamer que les valeurs qu’elle considère bénéfiques développement humain et pour le bien-être éternel des peuples.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *