L’Arabie Saoudite offre 22 millions de dollars aux Comores pour financer des projets d’eau et de routes

L’Arabie saoudite a signé des accords avec les Comores d’une valeur de 22 millions de dollars pour aider à financer les infrastructures hydrauliques et routières dans ce pays pauvre, alors que Riyad cherche à étendre son réseau d’alliés contre ses rivaux du Golfe.

Les accords ont été signés mardi lors d’une réunion à Moroni, la capitale des Comores, entre le ministre saoudien de l’Intérieur, le prince Abdulaziz bin Saoud bin Nayef et son président, Azali Assoumani, ont indiqué des responsables comoriens.

« Le ministre saoudien est ici avec un message du roi Salman », a déclaré à la presse Yahya Mohamed Ilyasa, conseiller du président pour le monde arabe.

« L’Arabie Saoudite est prête à soutenir les Comoriens dans leur effort pour avoir un pays émergent d’ici 2030 », a-t-il dit.

Les Comores ont coupé leurs relations diplomatiques avec l’Iran, ennemi juré de l’Arabie saoudite en 2016 et avec son autre rival régional, le Qatar, en juin 2017.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *