Le personnage de Kodongo dans le village de la honte de Soro Guefala

Cet article vous présente un exposé qui nous a été envoyé par un des visiteurs de ce site. Zakweli ne peut donc pas être tenu responsable quant à la qualité de l’exposé.

Thème de l’exposé

Le personnage de Kodongo dans le village de la honte de Soro Guefala 

Les exposants

– Sanogo Mamadou
– Abbe Lionel
– Zokou Emmanuel
– Topeu Lydie
– Oualo Remi

1) Introduction

Un roman peut s’inscrire de façon très précise dans une époque, comme presque tous les romans historiques.

De l’œuvre soumise à notre analyse qui est le village de la honte de l’Ivoirien SORO GUEFALA publié à Sud Edition en 2013, nous allons essayer de disséquer les facteurs temps qui ont permis à notre intrigue de nous captiver tant.

2) Développement

 Le temps de l’enfance du personnage de kodongo

– L’enfance de KODONGO

Dans les premières lignes de son œuvre, SORO GUEFALA utilise une expression assez propre au conte pour nous parler de l’enfance de Kodongo en disant : En ce temps-là, notre Héro Kodongo était un enfant de 5 ans  différent des autres enfants de son âge qui passait leur temps à la chasse aux margouillats ou aux oiseaux ; mais on n’avait jamais vu KODONGO rire ou faire des choses d’enfant.

– Le temps du personnage adulte
Kodongo était un enfant adulte parce qu’il était attiré seulement que par les cercles des anciens. Tout cela pour nous dire que notre Héro bien qu’étant enfant n’a pas pleinement profité de son temps d’enfance comme le faisait tous les autres gamins de son époque.

Les vertus du personnage Kodongo

– La curiosité

Kondongo était un garçon très curieux, il voulait comprendre ou connaitre le thème : le chat a capturé la lune (j’avais bien ….. chap 1 P12 à 13.) Kodongo avait toute foie rejeté l’explication de son père puisque pour lui, la lune n’était pas une petite sourie sur laquelle n’importe quel chat pouvais bondir (Chap 1 P 13).

– KODONDO face à l’aventure.

Notre enfant adulte (Kodongo) était décidé à partir à l’aventure pour conquérir le monde. Comme N’nan  (mère) je me sens investi d’une mission à laquelle je ne saurais me dérober sous peine de me montrer indigne de vous, Aba et toi. Je dois aller sur la lune pour délivrer le monde de l’obscurantisme ; je suis devenu un adulte qui doit s’accomplir.

Ici notre cher kodongo prétendait être déjà un adulte, pas qu’il avait traversé toutes les étapes de l’enfance, mais qu’en lui le désir de se réaliser était si grand qu’il se croyait adulte. Ce faisant  nous somme devant une ellipse car l’auteur ne raconte pas toute l’enfance de Kodongo, car toute cette période de l’enfance à l’âge adulte n’a pas été racontée car elle n’a réellement pas existée.

3) CONCLUSION

En conclusion nous retiendrons à travers de notre thème ‘’le personnage de KODONGO’’ qui est tiré dans l’œuvre le village de la honte de SORO GUEFALA que KODONGO était un enfant qui n’a pas pleinement jouir de son enfance comme le font tout enfant de son âge. Sa soif  pour la connaissance va lui permettre d’embrassé une grande découverte. Mais tous cela ne lui a pas permis de comprendre des choses cachés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *