L’empire du Djolof

L’empire du Djolof (ou Jolof), appelé aussi empire wolof  (XIVe-XVIe siècles), est l’état qui a dominé l’intérieur de l’actuel Sénégal  à l’époque des premiers contacts entre les européens et l’Afrique de l’Ouest. Fondé peu après 1200, l’État Djolof était dirigé par un roi, ou burba (également orthographié bourba), dont les fonctions étaient à la fois politiques et religieuses. Au 14ème siècle, il commença à développer des états satellites, dont le plus important était Cayor. Au XVe siècle, le Djolof était un puissant empire, à la frontière duquel se trouvait l’état tributaire du Sine-Solum, dirigé par le Sérère, un peuple apparenté au Wolof.

Avec l’arrivée des Portugais aux alentours de 1440, les wolof ont d’abord été entraînés dans un partenariat commercial rentable, puis dans une alliance politique – bien qu’ils soient restés suffisamment indépendants pour repousser les tentatives d’infiltration plus flagrantes du Portugal.

En 1556, les nobles de Cayor abandonnèrent la domination des Wolof et fondèrent leur propre État indépendant sur la côte sénégalaise. Cette action a coupé l’accès du Djolof à la mer et au commerce européen; son importance a ensuite diminué.

D’après la tradition, le Djolof fut fondé par Ndiadiane Ndiaye, premier bourba djolof. Linguère était la capitale du Djolof.

Les provinces de l’empire du djolof

L’empire du Djolof était constitué des États du Cayor, Baol, Walo, Sine, Saloum, une partie du Fouta-Toro et une partie du Bambouk.

Les souverains du Djolof (Buur-ba Jolof)

  • Ndiadiane Ndiaye (1350-1370)
  • Sare Ndiaye (1370-1390)
  • NDiklam Sare Ndiaye (1390-1420)
  • Tioukouli NDiklam Ndiaye (1420-1440)
  • Leeyti Tioukouli Ndiaye (1440-1450)
  • Ndièlene Mbey Leeyti Ndiaye (1450-1465)
  • Birahim Ndieme Eter Ndiaye (1465-1481)
  • Tase Daagulen Ndiaye (1481-1488)
  • Birahim Kuran Kan Ndiaye (1488-1492)
  • Boukaar Biye Sungoule Ndiaye (1492-1527)
  • Birayma Ndieme Kumba Ndiaye (1527-1543)
  • Leelé Fouli Fak Ndiaye (1543-1549)
  • Al Bouri Penda Ndiaye (1549-1566)
  • Laat-Samba Ndiaye (1566-1597)
  • Gireun Bouri Dyelen Ndiaye (1597-1605)
  • Birahim Penda Ndiaye (1605-1649)
  • Birahim Mba Ndiaye (1649-1670)
  • Bakar Penda Ndiaye (1670-1711)
  • Baakane Tam Gane Ndiaye (1711-1721)
  • Al Bouri Diakher Ndiaye (1721-1740)
  • Birayamb Ndiaye (1740-1748)
  • Birawa Keme Ndiaye (1748-1750)
  • Laat Kodou Ndiaye (1750-1755)
  • Baka Tam Bouri Niabou Ndiaye (1755-1763)
  • Mba Kompass Ndiaye (1763-1800)
  • Mba Bouri Niabou Ndiaye(1800-1818)
  • Birayamb Koumba Gueye Ndiaye (1818-1838)
  • Al Bouri Tam Ndiaye (1838-1845)
  • Baka Kodou Ndiaye (1845-1847)
  • Birayamb Arame Ndiaye (1847-1849)
  • Birahima Penda Ndiaye (1849)
  • Mbanyi Paate Ndiaye (1849)
  • Lat-Kodou Ndiaye (1849)
  • Birayamb Madjiguène Ndiaye (1850-1855)
  • Al Bouri Peya Ndiaye (1855-1856)
  • Baakane Tam Yaago Ndiaye (1856-1858)
  • Taanor Dieng(1858-1863)
  • Baakane Tam Khaari Ndiaye (1863-1871)
  • Amadou Cheikhou Bâ(1871-1875)
  • Alboury Ndiaye (1875-1890)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *