Les plus belles villes de l’Afrique centrale

Si vous avez envie de visiter la zone la plus forestière de l’Afrique, cet article décrit les plus belles villes de l’Afrique centrale.

L’Afrique centrale reste incontestablement l’une des régions les plus riches en ressources naturelles dans le monde. Cependant elle est l’une des régions les moins avancées et construites de l’Afrique. Aucune de ses villes ne figurent dans le top 10 des plus belles villes africaines.

L’Afrique centrale détient une grande partie du golf de la Guinée, une zone maritime très riche en pétrole et gaz. Elle détient aussi la deuxième plus grande forêt du monde : la forêt du bassin du Congo. Cette forêt partagée entre six pays – le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon et la Guinée équatoriale–, n’est pas seulement riche en bois mais aussi en minerais précieux et pétrole. Tous les pays de l’Afrique centrale sont des pays pétroliers. Cependant, avec des gouvernements corrompus, ces pays demeurent les moins avancés du monde et du continent.

3. Brazzaville, république du Congo

Brazzaville est située sur la rive droite du majestueux fleuve Congo, deuxième étendue d’eau après l’Amazone par son courant. Cette ville africaine au destin singulier a été fondée le 3 octobre 1880 par l’explorateur éponyme français Pierre Savorgnan De Brazza. En 1904, Brazzaville devint la capitale du Congo français et de l’Afrique équatoriale française (AEF).

Brazzaville est une ville de transit en raison de sa situation géographique exceptionnelle et naturelle qui la place au centre de la communication au sein de la région de l’Afrique centrale. Brazzaville est reliée à l’océan (Pointe-Noire) par chemin de fer, à Kinshasa (RDC) par voie fluviale, à Bangui (RCA) et au Cameroun par des routes.

2. Kinshasa, République démocratique du Congo

Kinshasa est la capitale de la rhumba, ville des arts et cité des contrastes.
Autres fois, l’une des plus belles villes d’Afrique, la capitale et plus grande ville de la République démocratique du Congo, Kinshasa, est aujourd’hui au bord de la ruine. On estime que seulement 6,4% de la ville dispose de zones bâties bien aménagées.

L’échec de la mise en œuvre des procédures d’aménagement du territoire et d’attribution des titres pousse les plus démunis à s’installer dans les zones exposées aux inondations et à l’érosion, ce qui accroît leur vulnérabilité aux aléas météorologiques et climatiques. De nombreuses zones de la ville sont entourées de collines, ce qui entraîne un écoulement rapide des précipitations vers les plaines basses bordant le fleuve Congo. Certains quartiers sont régulièrement inondés et des précipitations extrêmes peuvent entraîner des pertes de vies humaines et matérielles.

Les quartiers les plus chics de Kinshasa ont été construits entre les années 1930 et les années 1970. Il existe une variété de styles architecturaux à Kinshasa. Des immeubles de grande hauteur, des banques luxueuses, des magasins et les bureaux de grandes entreprises et d’agences gouvernementales caractérisent le centre-ville.

1. Malabo, Guinée équatoriale

Malabo est une ville de forts contrastes. À l’est se trouvent le port et la vieille ville avec sa magnifique cathédrale et son architecture coloniale intéressante. À l’ouest, la ville brille de mille feux avec ses banlieues huppées, ses villas élégantes, ses hôtels élégants.

Située au nord de l’île de Bioko, Malabo subit une urbanisation moderne rapide depuis plus d’une décennie. Elle constitue un modèle de développement pour les pays d’Afrique centrale et offre aux visiteurs un environnement sain, sécurisé et agréable.

Malabo est le centre commercial et financier de la république. Son port, qui constitue l’un des ports maritimes les plus profonds de la région, peut amarrer plusieurs navires.

Capitale économique du pays, Malabo est incontestablement la plus belle ville ville de l’Afrique centrale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *