Organisation sociale et politique de l’Égypte antique

Au cours de leur histoire, les anciens Égyptiens ont développé une organisation politique qui peut être décrite comme très efficace pour leur époque. La structure politique comprenait des officiers nommés qui, par l’intermédiaire d’une hiérarchie, relevaient du chef du pays appelé Pharaon.

Le pharaon

Le pharaon était au sommet de la structure politique. Il était le chef suprême du pays. Il était à la fois le chef du gouvernement et le chef de l’ordre religieux développé à l’époque. En fait, il était assimilé à un dieu et reconnu de tous. Il lui incombait de nommer des officiers à des postes particuliers pour s’acquitter de tâches spécifiques contribuant à la bonne administration de l’empire.

Le vizir

Juste au-dessous du pharaon se trouvait la position du vizir. Il avait été nommé par le pharaon et était son bras droit. Il lui incombait de superviser l’ensemble du territoire et de veiller à ce que les citoyens soient heureux. La position du vizir peut être comparée à celle du premier ministre dans un système politique moderne.

Il était de son devoir de statuer sur les affaires dont il était saisi. Il lui a été demandé de porter un jugement équitable pour toutes les parties impliquées.

Il ne pouvait pas agir en dehors de la loi. Chaque action qu’il a entreprise a été mesurée par les stipulations des lois du pays. Il ne pouvait pas non plus agir selon ses caprices.
Il se rapportait directement au pharaon.

Les nomarques

La position du Nomarque était la troisième plus haute sur la terre de l’Égypte ancienne. Le territoire était divisé en quarante «nomes» ou districts locaux et chacun était administré par un Nomarque. La position du nomarque était égale à celle d’un gouverneur d’une province aujourd’hui. Leur responsabilité, en tant que gouverneurs locaux, était d’administrer les divisions qui leur étaient assignées.

Le commandant de l’armée

Le commandant de l’armée a été nommé par le pharaon. Il était le chef de l’ensemble des forces armées de l’État et il relevait directement de lui. Il était responsable de la formation et du recyclage des troupes et partit en guerre aux côtés du Pharaon.

Le trésorier en chef

Le trésorier en chef était également nommé par le pharaon. Il était responsable des affaires financières de l’État. Il a veillé à ce que toutes les taxes soient efficacement collectées afin que le roi ne perde aucune somme d’argent due à l’État.

Ministre des travaux publics

Il était responsable de tous les travaux publics tels que la construction de bâtiments, de pyramides, etc. Il avait été nommé par le Pharaon et lui rendait compte directement.

Scribes

Les scribes étaient les archivistes du pays. Ils gardaient tous les registres des impôts payés par le peuple et des finances générales de l’État.

Surveillants

Ces officiers ont également été nommés par le pharaon et lui ont été signalés. Il était de leur devoir de conserver un registre des activités agricoles de la terre. Ils ont enregistré les noms des agriculteurs et ce dont ils ont besoin pour fonctionner correctement dans leur champ.

Les prêtres

Les prêtres étaient responsables de garder les dieux heureux. Ils ne prêchaient pas aux gens mais passaient leur temps à effectuer des rituels et des cérémonies au dieu de leur temple.

Les soldats

Les soldats étaient responsables de la défense du pays. Beaucoup de seconds fils, y compris ceux du pharaon, ont souvent choisi de rejoindre l’armée. Les soldats ont été autorisés à partager les richesses de leurs ennemis capturées et ont également été récompensés par des terres pour leurs services rendus au pays.

Les commerçants

Les gens qui avaient comme métier le commerce.

Les artisans

Les artisans étaient des ouvriers qualifiés tels que: potiers, maroquiniers, sculpteurs, peintres, tisserands, bijoutiers, cordonniers, tailleurs. Des groupes d’artisans travaillaient souvent ensemble dans des ateliers.

Les paysans

Les paysans ont travaillé sur les terres du pharaon et de la noblesse et ont reçu logement, nourriture et vêtements.

Certains agriculteurs louaient des terres à des nobles et devaient payer un pourcentage de leur récolte comme loyer.

Les esclaves

Il n’y avait pas de marché aux esclaves ou de vente aux enchères dans l’Egypte ancienne. Les esclaves étaient généralement des prisonniers capturés à la guerre. Les esclaves se trouvaient dans les maisons des pharaons et des nobles, travaillant dans les mines et les carrières ainsi que dans les temples.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *