Population des Tokélaou 2020

La population actuelle des Tokélaou est basée sur les projections des dernières données des Nations Unies. L’ONU estime la population au 1er juillet 2020 à 1357 habitants .
Le taux de croissance des Tokélaou est de 1,27%.

Tokelau est un territoire néo-zélandais situé dans l’océan Pacifique. Ce territoire était autrefois connu sous le nom d’îles de l’Union et d’îles Tokelau avant d’adopter son nom actuel en 1976. Cette région est composée de trois atolls coralliens appelés Fakaofo, Atafu et Nukunonu. L’île de Swains fait également partie des Tokelau mais en raison d’un différend territorial, l’île fait actuellement partie des Samoa américaines et est administrée par les États-Unis.

Selon le gouvernement de la Nouvelle-Zélande et des Tokélaou, les Tokélaou sont une nation. Cependant, les Nations Unies ont inclus cette zone sur la liste des territoires non autonomes.

Il y a environ 12 km² qui composent ce territoire, il n’est donc pas surprenant qu’il ait une population tout aussi petite. Selon le recensement effectué en octobre 2016, les Tokélaou comptaient environ 1 499 habitants. Selon les estimations de 2020, la population est de 1357 habitants. La densité de population est de près de 113 personnes par kilomètre carré.

Atafu est la plus petite île en taille avec une superficie d’environ un mile carré, mais est la plus peuplée avec plus de 500 habitants. En termes de superficie, Nukunonu est le plus grand, occupant plus de 2 miles carrés.

Les habitants de Tokelau sont connus sous le nom de Tokelauans. Il n’y a pas de groupes minoritaires recensés dans le recensement et le principal groupe ethnique est polynésien. Environ 94% des habitants parlent Tokelauan, bien que certains habitants parlent anglais.

Selon le recensement, environ 45% des habitants des Tokélaou n’y sont pas nés. La plupart venaient de Nouvelle-Zélande et des Samoa . La plupart des habitants appartiennent à l’Église chrétienne congrégationnelle de Samoa ou sont catholiques romains.

Même si les Tokélaou ont une très petite population et ont été confrontés à des défis tels que la surpopulation et l’épuisement du thon, les Tokélaouans ont une espérance de vie de 69 ans, ce qui est comparable à d’autres îles d’ Océanie .

Sur Atafu et Fakaofo, les femmes sont plus nombreuses que les hommes. Cependant, Nukunonu est composé de 57% d’hommes et 43% de femmes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *