La population du Maroc en 2019

Le Maroc, officiellement le Royaume du Maroc, est le plus occidental des pays d’Afrique du Nord avec un nom arabe alternatif qui se traduit par « Le Royaume de l’Ouest ».

Le pays a une superficie de 446 550 kilomètres carrés et une population estimée à 36,64 millions d’habitants en 2019, en hausse par rapport à 32 649 130 personnes en 2013.
Le Maroc est le seul pays africain à posséder à la fois des côtes atlantiques et méditerranéennes, avec un total de 1 835 kilomètres de côtes.

La majorité de la population marocaine vit à l’ouest de l’Atlas, une vaste étendue qui protège le pays du désert du Sahara.

Le centre commercial du pays et la ville la plus peuplée est Casablanca avec plus de 3,4 millions d’habitants dans la ville et 4,3 millions dans toute l’agglomération. Cependant, la capitale politique est Rabat, où vivent 1,4 million de citoyens. Parmi les autres grandes villes figurent la ville-porte de Tanger, le centre religieux de Fès et le centre touristique de Marrakech. La population urbaine du Maroc représentait 58% de la population totale en 2010, avec un taux d’urbanisation de 2,1% par an.

La démographie marocaine

Le Maroc est un pays démographiquement jeune avec 27% de sa population âgée de moins de 15 ans, 18% entre 15 et 24 ans, 42% entre 25 et 54 ans, 7% entre 55 et 64 ans et seulement 6% de 65 ans et plus. L’âge médian des Marocains n’est que de 29 ans à compter de 2018, avec une espérance de vie de 77,1 ans.

La grande majorité des Marocains sont des musulmans sunnites, principalement d’origine ethnique arabo-berbère, berbère arabisée, berbère et nigéro-congolaise. Le pays lui-même était habité par des Berbères il y a au moins 5 000 ans, tandis que les Arabes conquirent le territoire qui devint plus tard le Maroc aux 7ème et 11ème siècles, lorsque la région musulmane était principalement adoptée par des peuples indigènes berbères et romano-berbères. Les Arabes et les Berbères représentent actuellement environ 99,1% de la population marocaine.

Alors que les Berbères indigènes, bien que majoritairement arabisés, constituent encore la majorité de la population, il existe une population assez importante qui s’identifie comme Haratin ou Gnawa, noire ou métisse. La minorité juive du Maroc, qui s’élevait à 248 000 en 1948, a considérablement diminué avec une petite population estimée à 6 000 personnes en 2010 .

La plupart des quelque 100 000 résidents étrangers au Maroc sont français, tandis que la France abrite la plus grande concentration de migrants marocains hors du Maroc. Un pourcentage de la population est issu de colons, travaillant principalement pour de grands pays européens, tandis que d’autres s’installent dans le pays. Avant son indépendance, le Maroc comptait plus de 500 000 Européens.

Le Maroc a un taux de natalité de 18,73 naissances pour 1 000 habitants. Dans le même temps, son taux de mortalité s’établit à 4,78 décès pour 1 000 habitants en 2013, ce qui le classe au 195ème rang mondial.

Croissance démographique du Maroc

Le taux de croissance de la population marocaine est actuellement de 1,04% par an, chiffre qui ne cesse de croître depuis quelques années après deux décennies de déclin. Bien que le pays n’ait toujours pas atteint le taux de croissance des années 1980 ou 90, il devrait continuer à progresser. Au cours des 50 dernières années, la population totale du Maroc a changé de 180% et s’est accrue d’année en année pendant plus d’une décennie.

Le Maroc reste un pays démographiquement jeune. Le taux de fécondité est supérieur au  taux de décès. Donc la population devrait continuer à augmenter dans les décennies à venir, même si elle ne va pas très vite. On prévoit que le Maroc comptera environ 42 millions d’habitants d’ici 2050.

La population Marocaine de deux dernières années

2018: 36 191 805 habitants
2017: 35 739 580 habitants


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *