Population de la Réunion 2019

La Réunion est une île française de l’océan Indien, à l’est de Madagascar, qui est l’un des nombreux départements d’outre-mer de la France. La Réunion a une population estimée à 889 918 en 2019.

Saint-Denis est la capitale administrative de la Réunion et la commune la plus peuplée de tous les départements français d’outre-mer. Sainte-Marie, Saint-Paul, Saint-Pierre font aussi partie des villes les plus grandes et plus peuplées de l’île.

Démographiques de la Réunion

La Réunion a une grande diversité ethnique, avec des groupes d’ascendance africaine, indienne, malgache, chinoise et européenne. Tous les groupes ethniques sont issus d’immigrants venus d’Afrique, d’Asie et d’Europe au cours des trois cents dernières années et il n’y a pas de peuple autochtone. Ces groupes se sont mariés très tôt et la population actuelle est principalement composée de métis.

Le nombre de chaque ethnie est inconnu, la France interdisant les recensements ethniques. Les estimations placent la population blanche à 25%, les Indiens représentant 25% et les personnes d’origine chinoise représentant 3%. Ceux d’origine gujarati et sud-indienne représentent la majorité des Indiens de la Réunion. Les Créoles, qui désignent les personnes nées sur l’île, sans distinction d’identité ethnique, représentent la majorité de la population.

La religion la plus commune est le catholicisme romain, bien que beaucoup pratiquent également le bouddhisme, l’hindouisme et l’islam.

Histoire de la Réunion

La Réunion a peu d’histoire enregistrée avant l’arrivée des Portugais au 15ème siècle, même si elle était familière aux commerçants arabes. L’arrivée des explorateurs portugais en 1507 a été le premier contact européen avec la région, qui était inhabitée à l’époque. L’île a été appelée Santa Apolonia et est restée intacte pendant environ 100 ans. Elle fut ensuite occupée et revendiquée par la France en 1642, lorsque Jacques Pronis déporta des mutins français sur l’île. Les condamnés ont ensuite été renvoyés en France et l’île a été nommée Île Bourbon en 1649.

Le nom de la Réunion a été donné en 1793, bien qu’elle ait été nommée temporairement en l’honneur de Napoléon Bonaparte en 1801, puis renommée Bourbon jusqu’à la Révolution française de 1848.

Du 17ème au 19ème siècle, l’immigration française ainsi qu’un afflux d’immigrants africains, chinois et indiens ont donné à l’île un mélange ethnique. La plupart des immigrés venus d’Europe étaient des esclaves avant 1848, et beaucoup d’entre eux étaient ensuite des travailleurs sous contrat.

Entre 1968 et 1982, environ 1 600 enfants de l’île ont été transférés en France. Exilé à la Réunion, Jean-Jacques Martial a engagé une action en justice contre un homme politique en 2002 pour enlèvement et déportation de mineurs.

La population de la Réunion de deux années précédentes

2018:  883 247
2017:  876 562


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *