Pourquoi les juifs ne mangent pas de fruits de mer ?

Pourquoi les descendants d’Israël (Jacob) surtout ceux qui pratiquent le judaïsme (appelés couramment juifs) ne consomment pas de fruits de mer ?
Avant de répondre, nous allons d’abord expliquez ce que c’est un fruit de mer.

Il faut savoir que scientifiquement (biologiquement), les fruits de mer ne sont pas des véritables fruits. Ils s’agissent d’un ensemble d’organismes vivants marins comestibles. Ils appartiennent pour la plupart au règne animal. On peut citer par exemple les coques, les huîtres, les moules, les palourdes, les pétoncles, les myes, les couteaux de mer, les vernis, les amandes de mer, les praires, les godefiches, les tellines, les clams, les cyprines, les panopes, les crépidules, les dactyles, les calmars, les seiches, les poulpes, les bigorneaux, les noisettes de mer, les bulots, les ormeaux, les patelles, les conques, les strombes, les locos, les nérites, les crevettes, les crabes, les araignées de mer, les langoustines, les homards, les langoustes, les cigales de mer, les pouces-pieds, les krilles, les squilles, les picorocos, les hérissons de mer, les concombres de mer, les serpents de mer, les étoiles de mer, les chitons, les bijus, les ascidies plissées, les piures, les limules, les actinies, les méduses, le ver palolo, les siponcles, les priapulides, les algues.
En gros, les fruits de mer regroupent les algues, les mollusques, les crustacés, les échinodermes, etc.

Mais Pourquoi les juifs ne mangent pas de fruits de mer ?

Les juifs ne mangent pas des fruits de mer parce que leur Dieu a interdit cela. En effet selon la Torah, parmi les animaux qui vivent dans les eaux, les humains ne doivent manger que ceux qui ont des écailles et des nageoires. En d’autres termes, parmi les animaux aquatiques, seuls les poissons sont autorisés à être consommés


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *