Un érudit musulman saoudien suspendu pour avoir déclaré que les femmes ont le quart du cerveau humain

L’érudit et haut dignitaire musulman saoudien a créé un scandale qui lui a même valu sa suspension de toutes  activités religieuses dans sa province.
Saad al-Hijri avait déclare qu’en temps normal, les femmes ont la moitié du cerveau humain. Et quand elles vont faire des courses, cette moitié est réduite au quart du cerveau. L’érudit a fini donc par conclure que les femmes ne devront pas être autorisées à conduire.

Ces propos n’ont pas plu à l’organisme de défense des droits des femmes qui a donc décidé de porter plainte au prêt du royaume wahhabite.   Le chef religieux a donc été suspendu de toutes  activités religieuses dans le pays.
Commentaire :
L’érudit n’a pas vraiment menti. Scientifiquement, les femmes ont  beaucoup moins des neurones que les hommes. Mais quand il s’agit de s’occuper d’une tâche, l’homme fait travailler une petite partie de son cerveau alors que la femme utilise ses deux hémisphères.  C’est ce qui explique d’ailleurs que certaines femmes sont beaucoup plus créatives que les hommes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *