Vidéo, Macron : Le Kwassa-kwassa, ce n’est pas pour pêcher. C’est pour faire périr les comoriens en mer

Le président français nouvellement élu, M. Emmanuel Macron, est largement critiqué depuis son accession au pouvoir sur sa façon très stupide de parler.  Il a l’habitude de ne pas totalement contrôler sa parole; et cette fois-ci, c’est le peuple comorien qui est attaqué et humilié devant la caméra.

Le chef de l’État, qui a souvent fait polémique par ses écarts de langage depuis son entrée en politique, vient en effet de commettre son premier impair du genre depuis son élection le 7 mai dernier.

La scène se passe jeudi 1er juin mais était passée inaperçue jusqu’à ce que l’émission Quotidien ne la diffuse vendredi soir. Ce jour-là, Emmanuel Macron est en visite au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage atlantique (CROSS) d’Etel (Morbihan). La discussion avec un agent du site tourne autour de bateaux de pêche, notamment ceux que l’on peut trouver à Mayotte. Les kwassa-kwassas, en particulier, de petits canots aussi utilisés par les passeurs pour amener des migrants comoriens sur l’île comorienne de Mayotte  sous administration française, une traversée risquée qui a provoqué la mort de très nombreuses personnes ces dernières années.

Voici l’échange du président de la République avec l’agent :

– Agent : Il y a des tapouilles et des kwassa-kwassas.
– Emmanuel Macron : Ah non, c’est à Mayotte, les kwassa-kwassas !
– Agent : Monsieur le Président, vous êtes un connaisseur !
– Emmanuel Macron : (Rire) Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien ! (Rire) C’est différent.

Cette conversation n’a pas laissé indifférent plusieurs internautes :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *