Journée internationale de la tolérance 2019

La Journée internationale de la tolérance vise à promouvoir la tolérance, le respect, l’appréciation et la coopération entre les différentes cultures du monde. La tolérance désigne la reconnaissance et l’acceptation des regards, des opinions, des croyances et des pratiques qui diffèrent des siennes. La tolérance est considérée comme l’épine dorsale des droits de l’homme et des libertés fondamentales car les individus sont naturellement différents. La tolérance permet aux communautés mixtes de prospérer et garantit que tous les humains ont la même importance.

La Journée internationale de la tolérance a été désignée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1996. Elle a depuis été célébrée chaque année le 16 novembre par ceux qui s’efforcent d’unir le monde par la compréhension et le respect mutuels.

Comment est célébrée la Journée internationale de la tolérance ?

La Journée internationale de la tolérance est l’occasion pour les gens d’apprendre à respecter et à reconnaître les droits et les croyances des autres. C’est aussi une période de réflexion et de débat sur les effets négatifs de l’intolérance. Des débats et des émissions en direct ont lieu ce jour-là dans le monde entier, en mettant l’accent sur la façon dont diverses formes d’injustice, d’oppression, de racisme et de discrimination injuste ont un impact négatif sur la société.

De nombreux éducateurs utilisent le thème de cette journée pour aider les élèves dans les salles de classe ou dans les amphithéâtres à comprendre les problèmes centrés sur la tolérance, les droits de l’homme et la non-violence. Ces problèmes sont également présents dans les manuels, le matériel pédagogique et d’autres ressources pédagogiques utilisées pour cet événement. L’UN Chronicle Online Education présente également des articles sur la tolérance. L’information sur la journée est diffusée à l’aide de dépliants, d’affiches, d’articles et d’émissions radio-télévisés et d’autres documents promotionnels visant à sensibiliser les gens à l’importance de la tolérance. D’autres activités comprennent des essais, des dialogues et des récits de témoignages personnels sur l’intolérance et comment cela affecte leur vie.

Les militants des droits de l’homme profitent également de cette journée pour s’exprimer sur les lois relatives aux droits de l’homme, en particulier en ce qui concerne l’interdiction et la répression des crimes de haine et de la discrimination à l’encontre des minorités. Sur le lieu de travail, des programmes de formation spéciaux, des discussions ou des messages de leaders du milieu de travail sur l’importance de la tolérance sont utilisés ce jour.

Contexte

En 1996, l’Assemblée générale des Nations Unies a invité les États membres à célébrer la Journée internationale de la tolérance le 16 novembre, avec des activités destinées à la fois aux établissements d’enseignement et au grand public (résolution 51/95 du 12 décembre). Cette action intervient à la suite de l’Année des Nations Unies pour la tolérance, proclamée par l’Assemblée en 1993 (résolution 48/126). L’année a été déclarée à l’initiative de la Conférence générale de l’UNESCO. Le 16 novembre 1995, les Etats membres de l’UNESCO ont adopté la Déclaration de Principes sur la Tolérance et le Plan d’Action de Suivi pour l’année.

Le Document final du Sommet mondial de 2005 souligne l’engagement des chefs d’État et de gouvernement à promouvoir le bien-être, la liberté et le progrès partout dans le monde et à encourager la tolérance, le respect, le dialogue et la coopération entre les différentes cultures, civilisations et peuples.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *