Leveraged Buyout (LBO)

Qu’est-ce qu’un LBO?

Un achat à effet de levier, une acquisition par emprunt, un rachat d’entreprise par endettement ou encore une prise de contrôle par emprunt (en anglais, leveraged buyout ou LBO) est est l’acquisition d’une autre société en utilisant une quantité importante d’argent emprunté pour couvrir le coût d’acquisition. Les actifs de la société acquise sont souvent utilisés comme garantie pour les prêts, ainsi que les actifs de la société acquéreur.

Important: Le but des rachats à effet de levier est de permettre aux entreprises de faire de grandes acquisitions sans avoir à engager beaucoup de capitaux.

Comprendre l’acquisition par emprunt (LBO)

Dans un achat à effet de levier (LBO), il existe généralement un ratio d’endettement de 90% sur 10% des capitaux propres. En raison de ce ratio dette / fonds propres élevé, les obligations émises lors du rachat ne sont généralement pas de qualité investissement et sont appelées  junk bonds ou obligations pourries. De plus, beaucoup de gens considèrent les LBO comme une tactique prédatrice particulièrement impitoyable. En effet, cela n’est généralement pas sanctionné par la société cible. Cela est également considéré comme ironique dans la mesure où le succès d’une entreprise, en termes d’actifs au bilan, peut être utilisé en garantie par une entreprise hostile.

Les LBO sont menées pour trois raisons principales. La première consiste à prendre une entreprise publique privée; la seconde consiste à céder une partie d’une entreprise existante en la vendant; et le troisième consiste à transférer une propriété privée, comme dans le cas d’un changement de propriétaire d’une petite entreprise. Cependant, il est généralement nécessaire que la société ou l’entité acquise, dans chaque scénario, soit rentable et en croissance.

Un exemple d’achat à effet de levier (LBO)

Les acquisitions par emprunt ont une histoire notoire aux Etats-Unis d’Amérique, en particulier dans les années 1980, lorsque plusieurs acquisitions importantes ont conduit à la faillite éventuelle des sociétés acquises. Cela s’explique principalement par le fait que le ratio de levier financier était proche de 100% et que les paiements d’intérêts étaient si importants que les flux de trésorerie opérationnels de la société étaient incapables de faire face à l’obligation.

L’un des plus importants LBO jamais enregistrés a été l’acquisition de Hospital Corporation of America (HCA) par Kohlberg Kravis Roberts & Co. (KKR), Bain & Co. et Merrill Lynch en 2006. Ces trois entreprises ont déboursé environ 33 milliards de dollars pour l’acquisition de HCA.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *