Résumé du roman « Marie-Josée la métisse »

Marie-Josée la métisse est un roman écrit par Germain Zamble Bi. L’œuvre raconte l’histoire de Marie-Josée, une métisse de mère noire ivoirienne et d’un père blanc inconnu. A sa naissance, son père déjà mariée à une autre femme que la mère de Marie-Josée, refuse d’assumer sa paternité. Elle fut ensuite abandonnée par sa propre mère. Marie-Josée la métisse sera alors élevée par mémé Tanan, la tante de sa mère.
Alors très jeune, Marie-Josée était presque rejetée par la société. Les gens l’appelaient « toubabou deni » … « café au lait »… « métèque »… « tomate pourrie ». Elle n’était ni blanche ni noire… Pour les uns, elle était une pauvre Blanche égarée parmi eux, alors que pour les autres, elle n’était qu’une Noire éclaircie. Pas plus ! …
Belle, intelligente et bien éduquée, Marie-Josée cherchait à connaitre son père à tout prix. Mais elle n’a eu en retour que des larmes.
Mariée un homme frivole et pervers lors de son premier mariage, Marie-Josée finit par divorcer de son premier mari et fait la rencontre de monsieur Kouassi. Une nouvelle page de sa vie amoureuse va donc commencer.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *