Rhume et grippe: Prévention, symptômes et traitements

Les virus du rhume et de la grippe sont toujours là. Alors pourquoi nous semblons être particulièrement vulnérables pendant les mois d’automne et d’hiver?

Pour l’essentiel, c’est parce que nous passons plus de temps à l’intérieur, et que les virus qui causent les reniflements, la congestion et les courbatures d’un rhume ou de la grippe peuvent se propager plus facilement d’une personne à l’autre.

On peut se défendre en adoptant des habitudes saines et en utilisant des médicaments et des vaccins pour combattre et aider à prévenir la grippe.

Les symptômes du rhume et de la grippe

La plupart des infections respiratoires virales, comme un rhume, vont et viennent dans quelques jours, sans effets durables. Mais certains provoquent de graves problèmes de santé. En outre, les personnes qui utilisent du tabac ou qui sont exposées à la fumée secondaire sont plus sujettes aux maladies respiratoires et aux complications plus graves que les non-fumeurs.

Les rhumes
Les symptômes du rhume sont généralement un nez bouché ou qui coule et des éternuements. D’autres symptômes incluent la toux, une gorge irritée et des yeux larmoyants. Il n’y a pas de vaccin pour prévenir le rhume, qui se manifeste progressivement et se propage souvent par contact quotidien.

Grippe
Les symptômes de la grippe comprennent la fièvre, les maux de tête, les frissons, la toux sèche, les courbatures  et la fatigue générale. Comme les virus qui causent un rhume, le virus de la grippe peut causer un nez bouché ou qui coule, des éternuements et des larmoiements. Les jeunes enfants peuvent également éprouver des nausées et des vomissements.

La grippe survient généralement soudainement et dure plus longtemps qu’un rhume. Les virus de la grippe se propagent principalement par les gouttelettes, lorsque les personnes atteintes de la grippe toussent, éternuent ou parlent. Vous pouvez également attraper la grippe en touchant une surface ou un objet contenant un virus de la grippe. La meilleure façon de prévenir la grippe est de se faire vacciner chaque année.

Prévention

Se faire vacciner contre la grippe

À de rares exceptions près, tout le monde âgé de 6 mois et plus devrait être vacciné contre la grippe. Le vaccin est une étape importante dans la réduction des maladies grippales et la prévention des hospitalisations et des décès liés à la grippe.

Il est préférable de se faire vacciner en octobre, bien que la vaccination en janvier et au-delà puisse encore offrir une protection. On doit se faire vacciner chaque année car les virus de la grippe peuvent changer d’année en année et les vaccins doivent être mis à jour pour assurer la protection contre les nouvelles souches du virus qui circulent parmi les gens. De plus, la protection offerte par le vaccin de l’année précédente diminuera au fil du temps et pourrait être trop faible pour assurer la protection l’année suivante. La vaccination annuelle est particulièrement importante pour les personnes à risque élevé de développer des complications graves de la grippe. Ces personnes comprennent:
– Les enfants de moins de 5 ans, mais surtout ceux de moins de 2 ans
– Femmes enceintes
– Les personnes atteintes de certains problèmes de santé chroniques (tels que l’asthme, le diabète ou les maladies cardiaques et pulmonaires)
– Personnes de 65 ans ou plus

La vaccination est particulièrement importante pour les travailleurs de la santé et pour ceux qui vivent avec des personnes à risque élevé de complications graves liées à la grippe.

Les bébés de moins de 6 mois sont trop jeunes pour se faire vacciner contre la grippe. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies recommandent que les femmes enceintes et les parents de nourrissons devraient se faire vacciner contre la grippe pour se protéger et protéger leur bébé durant ces premiers mois. En outre, tous les soignants du bébé et les contacts proches devraient être vaccinés.

Pratiquer des habitudes saines

Laver les mains souvent. Apprendre aux enfants à faire de même. Les rhumes et la grippe peuvent être transmis par les surfaces contaminées, y compris les mains. Se laver les mains avec de l’eau chaude et du savon pendant au moins 20 secondes.

Limiter l’exposition aux personnes infectées. Gardez les bébés loin des foules pendant les premiers mois de la vie.

Il faut aussi:
– Manger une alimentation équilibrée
– Dormir suffisamment
– Faire des exercices
– Réduire le stress

Que faire quand on est déjà malade ?

Les rhumes doivent habituellement suivre leur cours. Gargariser avec de l’eau salée peut soulager un mal de gorge. Et, un humidificateur à brume fraîche peut aider à soulager le nez bouché.

Voici d’autres étapes à considérer:
– Consulter un médecin ou un pharmacien pour savoir ce qui fonctionnera le mieux pour soulager ou traiter les symptômes.
– Limiter les contacts avec les personnes en bonne santé.
– Couvrir la bouche avec un mouchoir lorsqu’on tousse ou éternue.
– Boire beaucoup des liquides pour rester hydrater.
– se bien reposer.
– Éviter l’alcool et les produits contenant de la caféine.

Un rhume ou une grippe peut entraîner une infection bactérienne (comme une bronchite, une sinusite, une otite et une pneumonie) qui pourrait nécessiter des antibiotiques.

Comment prendre en toute sécurité des médicaments en vente libre contre les symptômes du rhume ou de la grippe ?

Lisez attentivement les étiquettes des médicaments et suivez les instructions. Les personnes atteintes de certains problèmes de santé, tels que l’hypertension ou le diabète, devraient consulter un médecin ou un pharmacien avant de prendre un médicament contre le rhume ou la toux.

Choisir les bons médicaments en vente libre contre les symptômes :
– Les décongestionnants nasaux aident à déboucher un nez bouché.
– Les antitussifs aident à soulager la toux.
– Les expectorants aident à détacher le mucus.
– Les antihistaminiques aident à arrêter l’écoulement nasal et les éternuements.
– Les analgésiques peuvent aider à soulager la fièvre, les maux de tête et les douleurs mineures.

Il faut Vérifier les effets secondaires du médicament. Les médicaments peuvent causer de la somnolence et interagir avec de la nourriture, de l’alcool, des compléments alimentaires et d’autres médicaments. Dites à votre docteur et pharmacien au sujet de chaque produit médical et supplément que vous prenez.
Il faut aussi vérifier auprès d’un professionnel de la santé avant de donner des médicaments aux enfants.

 

Quand consulter un médecin ?

Consultez un médecin si vous votre état de santé ne s’améliore pas.

Il faut consulter un professionnel de la santé si on a :
– Une toux qui perturbe le sommeil
– Une fièvre qui ne répond pas au traitement
– Essoufflement accru
– Douleur au visage causée par une infection des sinus
– Fièvre élevée, douleur thoracique

Avec les jeunes enfants, soyez attentifs aux fortes fièvres et aux comportements anormaux tels que la somnolence inhabituelle, le refus de manger, les pleurs, et la respiration sifflante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *