Exposé sur la tricherie en milieu scolaire

INTRODUCTION

L’éducation occupe une place très importante depuis belle lurette. Cette institution a changé la formation de futures élites. En réalité, il est à constater que cette institution c’est-à- dire l’école pour tous est mis en mal par un fléau qui ronge les apprenant eux même. Il s’agit de la tricherie en milieu scolaire.

D’année en année, la fraude en milieu scolaire gagne du terrain en dépit des moyens colossaux consentis par la tutelle et ses partenaires pour faire du déroulement de tous les examens, des événements sans incidents majeurs.

Cependant, le constat est accablant. On s’achemine vers la généralisation de cette pratique en milieu scolaire qui touche aussi bien les examens d’admission en classes supérieures que ceux qui permettent d’aller d’un palier à un autre. Cependant, des voix, même si elles demeurent encore anonymes pour diverses raisons, commencent toutefois à se faire timidement entendre du moins à travers des témoignages.

Elles émanent d’enseignants, de parents, mais surtout de candidats qui nous ont exprimé leur sentiment de dépit et d’angoisse face à des situations où la fraude a été pratiquée d’une manière flagrante pour permettre le succès à des candidats certainement d’un niveau au-dessous de la moyenne, tandis que dira ce candidat au bac : « Je bosse toute l’année en doutant des résultats. »

I. DEFINITIONS

La tricherie est le fait, pour un individu d’utiliser des moyens frauduleux, pour obtenir des réponses, en vue d’’obtenir un bon résultat. Comme un acte mensonger, la tricherie est l’action de dissimuler habilement un défaut ou une insuffisance. Il s’agit par ailleurs d’une violation des règles.

C’est aussi la malhonnêteté d’ordre moral ou intellectuel. La tricherie en milieu scolaire, est le fait pour un apprenant de ne pas chercher à travailler pour réussir lui-même, un travail qui repose sur une organisation et la prise de conscience.

II. EXPLICATION DE CE PHENOMENE

A. Les raisons expliquant ce phénomène

  1. Pourquoi est-ce que les élèves trichent ?

La tricherie en milieu scolaire a toujours existé. Cependant, des chercheurs signalent une montée spectaculaire de ce phénomène à l’école (collège, lycée). Des chercheurs ont mis le doigt sur une diversité de raisons qui poussent les élèves et les étudiants à tricher : certains veulent améliorer leurs résultats scolaires ou éviter l’échec, mais également parce que leur définition de la malhonnêteté diffère de celle de leurs enseignants.

  1. Quand est-ce qu’ils trichent ?

En général, Les élèves trichent pendants les devoirs habituels ou encore durant les examens, les devoirs, les interrogations écrite, le BAC ou le Brevet des collèges.

III. LES DIFFERENTES METHODES ; LA REGLE ET LES SANCTIONS

  1. les différentes méthodes
  • Recopier sur son voisin
  • Les petites feuilles de pompe dans la trousse
  • Pour les filles mettre sa feuille de pompe dans son décolleté
  • Lorsque l’on porte un jean, on peut écrire dessus au crayon à papier
  • Connaître à l’avance les questions du contrôle (difficile)
  • Communiquer avec un voisin discrètement en chuchotant ou à l’aide d’un téléphone portable Placer son cour entre vous et votre voisin (difficile)
  1. La règle et les sanctions
  • Interdiction de communiquer entre candidats ou avec l’extérieur par quelque moyen que ce soit.
  • Interdiction d’utiliser ou même de conserver sans les utiliser des documents ou matériels non autorisés pendant l’épreuve.
  • Les candidats ne peuvent disposer sur leur table de composition que des seuls documents et matériels expressément autorisés, mentionnés sur le sujet.
  • Un appareil muni de possibilités de communication est toujours interdit.
  • Tout acte ou tout comportement qui donne à un étudiant un avantage indu lors d’une épreuve constitue une fraude.
  1. La tricherie sous toutes ses formes

La tricherie en milieu scolaire s’aperçoit sous différentes formes. Elle est presque identique dans les enseignements primaires et secondaires. Quant au supérieur, elle prend une autre tournure plus périlleuse qui non seulement ternit l’image personnelle de ceux impliqués mais aussi constitue un handicap pour une formation de qualité.

La tricherie se manifeste par la détention d’un document compromettant au cours de l’évaluation des connaissances. « Avoir sur soi des documents sur le cours, le sujet, documents tiré du cours ou de l’ouvrage pour exploitation. Documents qui ont traits au sujet partiellement ou non. Cela dépend de l’adresse de l’élève ».

Il arrive des fois que l’élève cherche à recopier ses voisins immédiats. Cette dernière forme est beaucoup plus récurrente dans le primaire. On aperçoit que la tricherie évolue de jour en jour dans le système scolaire et universitaire. Ce qui illustre aisément la baisse de niveau et de qualité des élèves.

IV. LES CAUSES DE LA TRICHERIE

Des grèves à répétition dans des établissements publics et une complaisance dans certaines écoles privées expliqueraient en grande partie la baisse considérable du niveau chez les élèves victimes d’un système éducatif de plus en plus dégradant.

D’un autre côté la tendance qui consisterait à supprimer le redoublement de classes au cycle élémentaire ou moyen ne devrait pas être négligée. Bon nombre d’élèves procèdent à des gymnastiques cérébrales pour se faire accepter dans un nouvel établissement : de tels élèves peuvent fréquenter plusieurs écoles au cours d’un même cycle.

La satisfaction des parents peut pousser à tout prix, l’élève à tricher. Tous les moyens sont mis à profit pour obtenir une bonne note. La méritocratie en prend un sacré coup. Les pratiques différentes selon les élèves ou les outils dont on dispose. Les formes : Optant pour la tricherie, des élèves prennent le soin de recopier les leçons, formules ou pans des cours quelque part (même la calculatrice peut être employée) et prennent le soin de le dissimuler dans la copie destinée à l’épreuve, à l’intérieur des capuchons de stylo ou de stylo correcteur Tipp ex communément appelé « blanco ».

Une autre pratique consisterait à utiliser un crayon de couleur blanche qui s’assortirait de la feuille blanche non suspecte à première vue alors que pour rendre effectif le forfait l’utilisation d’une couleur différente suffirait. L’élève qui n’est pas capable de répondre aux questions s’arrange de sorte à se trouver aux côtés de son camarade qui n’éprouverait pas de problèmes pour traiter le sujet soumis à leur appréciation.

V. LES CONSEQUENCES DE LA TRICHERIE

La tricherie a des conséquences négatives sur la réussite des élèves adeptes. A courts termes la triche n’est pas très grave, mais à long terme elle peut devenir dangereuse pour certains cas et même devenir une dépendance pour certaines personnes. Cela peut commencer lorsque quelqu’un va tricher, car il se dit qu’il n’a pas le choix. Puis il va comprendre que tricher est un moyen rapide d’arriver à ses fins, et il va donc recommencer.

Mais au final la triche fait toujours prendre des risques, car le fait de tricher, c’est de violer les règles (ou les lois) imposées, et le plus souvent la violation des règles, est suivie d’une sanction. La sanction est le plus souvent donnée par un tribunal lorsqu’une loi a été violée. Certaines personnes vont en prison pour avoir triché.

A long terme elle peut aussi entraîner une baisse du niveau intellectuel d’une population si une bonne partie de la population, ou toute la population se met à tricher. La triche peut apporter fortune ou gloire, alors que la personne qui a triché ne mérite ni l’un ni l’autre.

C’est donc un moyen d’arriver à ses fins, mais un moyen loin d’être honorable. Au final les risques sont divers. Il peut y avoir un risque de baisse intellectuel, un risque pour la santé, et même un risque de sanction. Au niveau des sanctions, cela peut même aller jusqu’à plusieurs années de prison ferme.

La fraude aux examens peut avoir des conséquences lourdes. Les conseils de discipline des universités adressent des avertissements mais excluent aussi des étudiants fraudeurs. Plusieurs centaines de personnes passent en conseil de discipline chaque année, Selon la gravité de la faute, les sanctions…

VI. QUELQUES PROPOSTIONS DE SOLUTION

Préconise un accompagnement personnalisé des élèves, notamment pour ceux qui rencontrent des difficultés. L’idée est de « diminuer le nombre d’élèves par classe, de thématiser certaines classes, de développer des enseignements alternatifs/accessoires accessibles à tous ceux qui vont aux cours principaux, et mettre en place des alternatives au redoublement par des classes-relais.

  • Mettre en place des structures adaptées ;
  • Responsabiliser les parents plus que les enfants ;
  • Mieux orienter les élèves ;
  • Donner goût aux études ;
  • Pacifier la relation élève-professeur ;
  • Multiplier les contrôles et les devoirs avec une stricte surveillance ;
  • Les parents d’élèves doivent suivre régulièrement leurs enfants dans le boss ;
  • Avoir de l’enseignant capable de bien transmettre les cours.

CONCLUSION

Élèves et enseignants reconnaissent unanimement les effets néfastes de la tricherie à l’école. Elle est mauvaise conseillère qui ne fait que vous servir l’illusion et vous tourne en dérision.

Celui qui avance grâce à la tricherie sera démasqué tôt ou tard… Lorsque le tricheur tombe sur une cale, il est bloqué à jamais, plongeant ainsi dans l’abîme de la honte et couvrant ses proches de ridicule et de déshonneur.

On peut donc dire que la triche est présente partout, dans touts les domaines et touts les jours !

On remarque que même avec les mesures de plus en plus sévères la triche ne diminue pas pour autant, on peut même dire quel augmente.

On continu de chercher des mesures pour faire baisser la triche mais en vin. Une des raisons de cela c’est qu’avec le temps et la technologie les techniques de triche avances plus vite que les moyennes mises en œuvre pour les bloquer.

Les technique de triche sont divulgué de personne en personne se qui fait encore augmenter la triche!

 


Cet article intitulé « la tricherie en milieu scolaire » vous pressente un exposé qui nous a été envoyé par un des nos lecteurs. Zakweli ne peut pas donc être tenu responsable quant à la qualité de son contenu.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *