Capitaux propres

Les capitaux propres représentent le montant d’argent qui serait restitué aux actionnaires d’une entreprise si tous les actifs étaient liquidés et que toute la dette de l’entreprise a été remboursée.

Les capitaux propres se trouvent dans le bilan d’une entreprise et constituent l’un des paramètres financiers les plus couramment utilisés par les analystes pour évaluer la santé financière d’une entreprise. Les capitaux propres peuvent également représenter la valeur comptable d’une entreprise. Les capitaux propres peuvent parfois être offerte sous forme de paiement en nature.

Il existe différents types de capitaux propres qui s’étendent au-delà du bilan d’une société. Dans cet article, nous explorerons les différents types de capitaux propres, y compris comment les investisseurs peuvent calculer les capitaux propres ou la valeur nette d’une société.

Retenons
  • Il existe différents types de capitaux propres, mais les capitaux propres se réfèrent généralement aux capitaux propres, qui représentent le montant d’argent qui serait retourné aux actionnaires d’une entreprise si tous les actifs étaient liquidés et que toute la dette de la société était remboursée.
  • Nous pouvons considérer les capitaux propres comme un degré de propriété de tout actif après soustraction de toutes les dettes associées à cet actif.
  • Les capitaux propres représentent la participation des actionnaires dans l’entreprise. Le calcul des capitaux propres correspond à l’actif total d’une entreprise moins son passif total.

Formule et calcul des capitaux propres

Capitaux propres = patrimoine de l’entreprise – dettes.
Capitaux propres = actif total – passif total.

Pour trouver les capitaux propres d’une entreprise, voici comment procéder:

  1. Localisez l’actif total de l’entreprise sur le bilan de la période.
  2. Localisez le passif total, qui devrait être inscrit séparément au bilan.
  3. Soustrayez le total de l’actif du total du passif pour obtenir les capitaux propres.
  4. L’actif total correspondra à la somme des passifs et des capitaux propres totaux.

Que vous dit les capitaux propres?

L’équation comptable du bilan et des capitaux propres a des applications au-delà des entreprises. Nous pouvons considérer les capitaux propres comme un degré de propriété de tout actif après soustraction de toutes les dettes associées à cet actif .

Voici plusieurs types de capitaux propres:

  • Une action ou tout autre titre représentant une participation, qui pourrait être dans une entreprise privée, auquel cas il s’agit de capital-investissement.
  • Au bilan d’une entreprise, le montant des fonds apportés par les propriétaires ou les actionnaires plus les bénéfices non répartis (ou les pertes). On peut aussi appeler cela les capitaux propres.
  • Dans le trading sur marge, la valeur des titres d’un compte sur marge moins ce que le titulaire du compte a emprunté à la maison de courtage.
  • Dans l’immobilier, la différence entre la juste valeur marchande actuelle de l’immeuble et le montant que le propriétaire doit encore sur l’hypothèque. Il s’agit du montant que le propriétaire recevrait après avoir vendu une propriété et payé tout privilège. Également appelé « valeur des biens immobiliers ».
  • Lorsqu’une entreprise fait faillite et doit liquider, les capitaux propres sont le montant d’argent restant après que l’entreprise a remboursé ses créanciers. C’est ce qu’on appelle le plus souvent «capitaux propres», également appelé capital- risque ou «capital responsable».

Comprendre les capitaux propres

Les capitaux propres sont importants car ils représentent la valeur de la participation d’un investisseur dans des titres ou une entreprise. Les investisseurs qui détiennent des actions dans une entreprise sont généralement intéressés par leurs capitaux propres dans l’entreprise, représentés par leurs actions. Pourtant, ce type de capital propre personnel est fonction des capitaux propres totaux de l’entreprise. Posséder des actions dans une entreprise au fil du temps peut générer des gains en capital ou une appréciation du cours des actions ainsi que des dividendes pour les actionnaires. La possession de capitaux propres peut également donner aux actionnaires le droit de voter à toute élection du conseil d’administration. Ces avantages liés à la participation au capital favorisent l’intérêt continu des actionnaires pour l’entreprise.

Les capitaux propres représentent la participation des actionnaires dans l’entreprise. Comme indiqué précédemment, le calcul des capitaux propres correspond à l’actif total d’une entreprise moins son passif total.

Les capitaux propres peuvent également être exprimés en tant que capital social et bénéfices non répartis d’une société moins la valeur des actions propres. Cette méthode est cependant moins courante. Bien que les deux méthodes donnent le même chiffre, l’utilisation de l’actif total et du passif total illustre mieux la santé financière d’une entreprise. En comparant des chiffres concrets reflétant tout ce que la société possède et tout ce qu’elle doit, l’équation des capitaux propres « actifs-moins-passifs » brosse un tableau clair des finances d’une entreprise, qui peut être facilement interprété par les investisseurs et les analystes.

Les capitaux propres peuvent être négatifs ou positifs. Si elle est positive, l’entreprise possède suffisamment d’actifs pour couvrir ses passifs. S’il est négatif, le passif de l’entreprise dépasse ses actifs; s’il est prolongé, cela est considéré comme une insolvabilité du bilan.

En règle générale, les investisseurs considèrent les sociétés dont les capitaux propres sont négatifs comme des investissements risqués ou dangereux. L’avoir des actionnaires à lui seul n’est pas un indicateur définitif de la santé financière d’une entreprise; utilisé conjointement avec d’autres outils et paramètres, l’investisseur peut analyser avec précision la santé d’une organisation.

Les utilisations des capitaux propres

Les capitaux propres sont utilisés comme capital pour une entreprise, ce qui pourrait consister à acheter des actifs et à financer des opérations. Les capitaux propres détiennent deux sources principales. Le premier provient de l’argent initialement investi dans une entreprise et d’investissements supplémentaires effectués plus tard. Sur les marchés publics, la première fois qu’une entreprise émet des actions sur le marché primaire, ces fonds propres sont utilisés soit pour démarrer des opérations, soit, dans le cas d’une entreprise établie, pour du capital de croissance. Les fonds provenant de l’émission de capitaux propres pourraient également être utilisés pour rembourser une dette ou acquérir une autre société.

Composantes des capitaux propres

Les bénéfices non répartis font partie des capitaux propres et représentent le pourcentage du bénéfice net qui n’a pas été versé aux actionnaires sous forme de dividendes. Considérez les bénéfices non répartis comme des économies, car ils représentent un total cumulé des bénéfices qui ont été enregistrés et mis de côté ou conservés pour une utilisation future. Les bénéfices non répartis augmentent avec le temps, la société continuant de réinvestir une partie de ses revenus.

À un moment donné, le montant des bénéfices non répartis cumulés peut dépasser le montant des capitaux propres apportés par les actionnaires. Les bénéfices non répartis sont généralement la plus grande composante des capitaux propres des sociétés qui opèrent depuis de nombreuses années.

Les actions propres représentent les actions que l’entreprise a rachetées aux actionnaires existants. Les entreprises peuvent effectuer un rachat lorsque la direction ne peut pas déployer tous les capitaux propres disponibles de manière à générer les meilleurs rendements. Les actions rachetées par les entreprises deviennent des actions propres, et leur valeur monétaire est inscrite dans un compte appelé actions propres, contre-compte des comptes du capital investisseur et des bénéfices non répartis. Les entreprises peuvent réémettre des actions propres aux actionnaires lorsque les entreprises ont besoin de lever des fonds.

Beaucoup considèrent les capitaux propres comme représentant la valeur nette de l’entreprise, pour ainsi dire, serait le montant que les actionnaires recevraient si l’entreprise liquidait tous ses actifs et remboursait toutes ses dettes.

Capital-investissement

Les capitaux propres peuvent être classés en tant que valeur marchande des capitaux propres ou valeur comptable. Lorsqu’un investissement est coté en bourse, la valeur de marché est facilement disponible. Les parties intéressées peuvent également faire effectuer une évaluation pour estimer la valeur marchande. Un propriétaire qui souhaite vendre une maison embauchera un agent immobilier pour établir une valeur marchande comparable avec laquelle établir un prix de vente estimé (et l’avoir du propriétaire représentera ses actifs (pourcentage de la propriété) moins les passifs (l’hypothèque en cours). Valeur comptable est l’avoir des actionnaires inscrit au bilan.

Cette distinction est importante car sur les marchés privés, aucune valeur marchande facilement disponible n’est disponible. Le capital-investissement fait généralement référence aux sociétés qui ne sont pas cotées en bourse. L’équation comptable s’applique toujours lorsque les capitaux propres indiqués au bilan sont ce qui reste lors de la soustraction des passifs des capitaux propres. Il s’agit d’un financement qui n’est pas noté sur un échange public. Le capital-investissement provient de fonds et d’investisseurs qui investissent directement dans des sociétés privées ou qui effectuent des rachats par emprunt (Achat à effet de levier) d’entreprises publiques.

Les investisseurs privés peuvent inclure des institutions, notamment des fonds de pension, des fonds universitaires et des compagnies d’assurance, ou des particuliers. Le capital-investissement désigne également la dette mezzanine , les prêts de placement privé, la dette en difficulté et les fonds de fonds. Le capital-investissement entre en jeu à différents moments du cycle de vie d’une entreprise. En règle générale, une jeune entreprise sans revenus ne peut se permettre d’emprunter, elle doit donc obtenir des capitaux de sa famille et de ses amis ou des « investisseurs providentiels » individuels . Les capital-risqueurs entrent en scène lorsque l’entreprise a finalement créé son produit ou service et est prête à le mettre sur le marché. Certaines des entreprises les plus grandes et les plus prospères du secteur de la technologie, comme Dell Technologies et Apple Inc., ont commencé comme des opérations financées par des entreprises.

Les capital-risqueurs fournissent l’essentiel du financement par actions en échange d’une participation minoritaire. Parfois, un investisseur en capital-risque siège au conseil d’administration de ses sociétés de portefeuille, assurant ainsi un rôle actif dans l’orientation de l’entreprise. Les capital-risqueurs cherchent à frapper fort au début et à quitter les investissements dans cinq ou sept ans. Un achat à effet de levier (LBO) est l’un des types de financement par capitaux propres les plus courants et peut survenir à mesure qu’une entreprise arrive à maturité.

Dans une opération de LBO, une entreprise reçoit un prêt d’une société de capital-investissement pour financer l’acquisition d’une division ou d’une autre société. Les flux de trésorerie ou les actifs de l’entreprise acquise garantissent généralement le prêt. La dette mezzanine est un prêt privé, généralement accordé par une banque commerciale ou une société de capital-risque mezzanine. Les transactions mezzanine impliquent souvent un mélange de dettes et de capitaux propres sous la forme d’un prêt ou de warrants subordonnés, d’actions ordinaires ou d’actions privilégiées.

Un dernier type de capital-investissement est un investissement privé dans une société publique ou PIPE. Un PIPE est une entreprise d’investissement privée, un fonds commun de placement ou un autre investisseur qualifié achetant des actions dans une entreprise à un escompte par rapport à la valeur marchande actuelle par action pour lever des capitaux.

Contrairement au capital-actions, le capital-investissement n’est pas une chose pour l’individu moyen. Seuls les investisseurs «accrédités», ceux dont la valeur nette est d’au moins 1 million de dollars, peuvent participer à des partenariats de capital-investissement ou de capital-risque. Ces efforts pourraient nécessiter l’utilisation du formulaire 4 , selon leur échelle. Pour les investisseurs moins aisés, il existe l’option de fonds négociés en bourse qui se concentrent sur l’investissement dans des sociétés privées.

Capital de marque

Lors de la détermination d’un actif dans le calcul des capitaux propres, en particulier pour les grandes sociétés, il est important de noter que ces actifs peuvent inclure à la fois des actifs corporels, comme des biens, et des actifs incorporels, comme la réputation de l’entreprise et l’identité de marque. Grâce à des années de publicité et de développement d’une clientèle, la marque d’une entreprise peut avoir une valeur intrinsèque. Certains appellent cette valeur «capital de marque», qui mesure la valeur d’une marque par rapport à une version générique ou de marque de magasin d’un produit.

Par exemple, de nombreux amateurs de boissons gazeuses chercheront un coca avant d’acheter un cola de marque de magasin parce qu’ils préfèrent ou connaissent mieux la saveur. Si une bouteille de 2 litres de cola de marque coûte 1 $ et une bouteille de 2 litres de coca coûte 2 $, le Coca-Cola a un capital de marque de 1 $.

Il existe également une notion de capital-marque négatif, qui signifie que les gens paieront plus pour un produit générique ou de marque que pour un nom de marque particulier. Le capital-marque négatif est rare et peut se produire en raison d’une mauvaise publicité, comme un rappel de produit ou une catastrophe.

La rentabilité des capitaux propres

La rentabilité des capitaux propres est une mesure de la performance financière calculée en divisant le bénéfice net par les capitaux propres. Parce que les capitaux propres sont égaux aux actifs d’une entreprise moins sa dette, la rentabilité des capitaux propres pourrait être considérée comme le rendement de l’actif net. La rentabilité des capitaux propres est considérée comme une mesure de l’efficacité avec laquelle la direction utilise les actifs d’une entreprise pour générer des bénéfices. Les capitaux propres ont diverses significations, mais représentent généralement la propriété d’un actif ou d’une société, comme les actionnaires détenant des capitaux propres dans une entreprise. La rentabilité des capitaux propres est une mesure financière qui mesure le montant des bénéfices générés par les capitaux propres d’une entreprise.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *